Découvrez l’émouvante histoire de Budi, cet adorable petit singe victime des cruautés de l’Homme

Budi est un orang-outan dont la vie ne tenait qu’à un fil. Avant d’être secouru par une association de protection des animaux, ce petit être vivait comme animal de compagnie et souffrait d’une malnutrition évidente. Heureusement, il est aujourd’hui sauvé. Découvrez son émouvante histoire.

Est-il possible, pour un animal normalement sauvage, de vivre uniquement de lait en tant que simple animal de compagnie, dans des conditions très souvent misérables ? C’est rarement le cas, et ce cas-là n’échappe pas à la généralité. Le lait n’est pas assez nourrissant en lui-même pour que le petit orang-outan grandisse de manière normale. Ayant remarqué sa souffrance, la famille qui s’occupait du petit décida de contacter l’IAR, afin de lui donner une chance de vivre correctement.

orang-outan-singe-biberon-peluche

Une fois arrivé sur place après 10h de voyage, Budi a tout de suite été pris en charge par l’IAR afin d’être aidé… il souffrait d’une grave malformation due à un manque de nutrition saine. « Son petit corps était gonflé à cause de fluide dû à sa malnutrition, et ses membres étaient enflés et courbés. Il était complètement incapable de bouger ou même de s’asseoir par sa propre volonté », commenta le directeur de l’IAR, Karmele L. Sanchez à The Daily Mail. Il ajouta également que Budi, à son âge, devrait être assez fort pour nager ou grimper, mais qu’à la place, il était aussi faible qu’une nouveau-né.

Depuis qu’il est arrivé sur place, toute l’équipe de l’IAR s’est pliée en quatre afin d’offrir à ce petit une seconde chance pour vivre normalement, comme il aurait dû le faire. Il est constamment aidé, écouté et chouchouté. Après quelque temps, les efforts ont commencé à porter leurs fruits. Budi est maintenant capable de s’asseoir tout seul, il est moins souffrant et beaucoup plus autonome.

orang-outan-singe-bébé-lait

Cependant, à ce stade il est encore difficile de juger si les dommages causés par sa malnutrition vont être permanents ou pas, mais l’équipe est optimiste et pense que sa motivation va l’aider à surmonter cette difficile épreuve. A l’heure actuelle, le petit être est toujours en soins intensifs, et on espère qu’avec le temps il sera capable de vivre à nouveau normalement, dans la nature avec les siens.

orang-outan-badi-singe

orang-outan-bébé-badi-singe

Orang-outan-dans-son-arbre

A la rédaction, nous sommes indignés de voir à quel point les animaux peuvent être maltraités par les hommes. Nous sommes aussi très touchés par le dévouement de l’équipe qui a pris en charge le petit Budi. Cette histoire vous a-t-elle ému ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux