Les jeunes ne peuvent pas se souvenir de ce qu’était la vie sauvage avant… et c’est un vrai problème

Selon cette nouvelle étude britannique, l’oubli de l’abondance passée de la biodiversité, ou le fait que les nouvelles générations n’aient pas conscience de son déclin massif, constituerait un frein important à sa conservation. Le « syndrome du changement de base » En 1892, les papillons étaient si nombreux dans la campagne anglaise que le collectionneur … Lire la suite de Les jeunes ne peuvent pas se souvenir de ce qu’était la vie sauvage avant… et c’est un vrai problème