Ces enfants en détresse ont choqué le monde : un artiste leur redonne le sourire dans des illustrations colorées

L’artiste engagé Gunduz Aghayev a dessiné une nouvelle série de peintures. En effet, il a décidé de mettre en scène quelques-unes des plus célèbres photographies de l’Histoire et de peindre les situations qui auraient dû être à la place. Ces clichés, pour certains choquants, sont ainsi repris pour mettre les enfants victimes en position de force ou dans une ambiance plus positive. Attention, quelques images peuvent porter atteinte à votre sensibilité.

A travers cette série de peintures, Gunduz tient à montrer toute l’innocence des enfants dans les conflits d’adultes dont ils deviennent les victimes. C’est un moyen de dénoncer les horreurs de la guerre qui ne font pas que blesser des personnes au front, mais bel et bien des jeunes qui n’ont rien fait pour mériter une telle violence.

Guerre du Vietnam, 1972

01-enfantsguerre-GunduzAghayev

02-enfantsguerre-GunduzAghayev

 

Guerre civile soudanaise, 1993

03-enfantsguerre-GunduzAghayev

04-enfantsguerre-GunduzAghayev

 

Guerre du Vietnam

05-enfantsguerre-GunduzAghayev

06-enfantsguerre-GunduzAghayev

 

Mort d’Alan Kurdi, 2015

07-enfantsguerre-GunduzAghayev

08-enfantsguerre-GunduzAghayev

 

Jeune garçon japonais portant son petit frère décédé sur son dos, Nagasaki 1945

09-enfantsguerre-GunduzAghayev

 

Fils du journaliste Elmar Huseynov, assassiné

10-enfantsguerre-GunduzAghayev

11-enfantsguerre-GunduzAghayev

 

Tehani et Ghada, deux jeunes mariées de 8 ans en Afghanistan

12-enfantsguerre-GunduzAghayev

13-enfantsguerre-GunduzAghayev

 

Un jeune garçon londonien montre à ses amis où était sa chambre avant le bombardement des Allemands, 1940

14-enfantsguerre-GunduzAghayev

15-enfantsguerre-GunduzAghayev

 

Le docteur Janusz Korczak avec des enfants avant 1942

16-enfantsguerre-GunduzAghayev

Le travail de Gunduz Aghayev est saisissant et les photographies qu’il a choisi de reprendre sont extrêmement difficiles à regarder. Vous pouvez suivre son travail sur son compte Facebook où il poste régulièrement de nouvelles oeuvres engagées. A la rédaction, nous avons été très émus par l’image du petit garçon avec son père journaliste. Pensez-vous que l’art est un moyen efficace pour combattre les injustices ou que cela ne fait pas le poids ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux