Cette étude est alarmante : 87 % des cosmétiques pour bébés contiennent des substances chimiques dangereuses

une-bebe-cosmetique Une maman qui nettoie son bébé via Shutterstock

La peau de bébé est très fine et de fait, particulièrement fragile. C’est pourquoi son soin nécessite une attention toute particulière qui doit privilégier les produits sans additif chimique. Et pourtant, il est de plus en plus difficile de trouver des produits sans parfum et autres composants agressifs pour la peau. Le groupe WECF (Women in Europe for a Common Future) a sonné l’alarme en étudiant la composition de 341 produits pour bébés qu’elle a passés au crible. 

L’ONG a étudié la composition de 341 produits – tels que les laits de toilette, les lotions, les shampoings, les produits de bain, les lingettes, les eaux nettoyantes ou encore les protections solaires – vendus en France dans les pharmacies, parapharmacies, supermarchés et magasins biologiques.

1 Les produits cosmétiques pour bébé via Shutterstock

Elle s’est basée sur des études scientifiques et des évaluations des autorités sanitaires de l’Union européenne (le SCCS : Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs) et françaises (l’ANSM : Agence nationale de sécurité du médicament).

L’organisation a ainsi classé les ingrédients affichés sur les étiquettes en trois catégories : « risque élevé », « risque modéré » et « risque faible ou non identifié ».

2

Les produits cosmétiques pour bébé via Shutterstock

Et le résultat de l’enquête est pour le moins préoccupant : 87 % des produits étudiés appartiennent à la catégorie « risque élevé », soit 299 produits sur 341. Dans les détails, l’étude révèle que 19 produits, dont 7 lingettes, contiennent un allergène par contact (la méthylisothiazolinone ou MIT) ; qu’un conservateur soupçonné d’être toxique pour la reproduction, le phenoxyethanol, est utilisé dans 54 produits, dont 26 lingettes ; et enfin, le parfum, qui peut impliquer des risques d’allergie, a été utilisé sur 226 des produits.

L’étude a révélé que 181 des produits analysés sont composés d’ingrédients à « risque modéré ». Parmi ces ingrédients, de l’EDTA, un acide potentiellement toxique, se trouve dans 87 produits dont 30 lingettes. Des composés de sulfate (Laureth sulfate de sodium), des agents moussants qui peuvent être irritants, sont présents dans 50 produits, pour la majorité des produits de bain ainsi que des shampoings.

3

Les produits cosmétiques pour bébé via Shutterstock

Des huiles minérales et des produits issus de la chimie du pétrole, qui pourraient être contaminés par des impuretés, ont été trouvés dans 30 produits (une majorité de lotions, d’huiles et de crèmes). Enfin, des nanoparticules, dont les effets n’ont pas été suffisamment évalués, ont été utilisés dans 14 produits de protection solaire.

A l’issue de cette étude, le groupe WECF, qui constitue un réseau de 150 organisations environnementales et féminines dans 50 pays, demande l’interdiction des trois ingrédients à risque élevé dans tous les cosmétiques destinés aux enfants de moins de trois ans.

4091332444_93a01354ff_o

De quoi rendre les parents encore plus précautionneux… On remercie la WECF qui a levé le voile sur les dangers des cosmétiques. Pour un peu plus de douceur, vous pouvez découvrir ces photographies qui figent les premiers instants partagés entre une maman et son bébé.


Chaque jour, il se vend 548 Rubik’s cube en France, soit 200 000 Rubik’s cube vendus chaque année.

— @DailyGeekShow