La propagation du coronavirus dans le monde se fait à une vitesse folle. De nombreuses personnes sont persuadées que le virus se transmet uniquement par une personne malade. Or, rappelons-le, il existe des personnes asymptomatiques qui ont un rôle bien plus dangereux dans l’épidémie actuelle.

Comment se propage le coronavirus ?

Le coronavirus touche tous les types de personnes mais attaque plus gravement celles vulnérables. Dans une étude menée en Chine et parue dans Science China Life Sciences, il a été révélé que le virus peut également être asymptomatique, c’est-à-dire que le malade ne présente aucun symptôme ou est sujet à des manifestations très légères du virus.

Touché par la maladie, il peut quand même transmettre le virus aux personnes avec lesquelles il est en contact et reste donc très contagieux. Malheureusement, les personnes asymptomatiques favorisent involontairement la propagation de l’épidémie, n’ayant pas conscience d’être porteuses du coronavirus. Une seconde étude révèle qu’elles sont à l’origine de 79 % des nouvelles infections.

— DimaBerlin / Shutterstock.com

Comment les porteurs sains propagent le coronavirus ?

Même si le malade asymptomatique ne déclare pas les symptômes, l’individu reste très contagieux. Les postillons lorsqu’il parle et les éternuements sont les principales voies de contamination. Le virus devient de moins en moins contagieux au bout de deux semaines d’après une étude publiée sur MedRxiv.

Toutefois, une personne asymptomatique ne tousse et n’éternue pas. De ce fait, Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, a apporté des précisions et contredit les études précédentes : « On s’est beaucoup posé la question de savoir si on pouvait être contagieux en étant asymptomatique. Ce qui finalement est quelque chose d’assez peu probable. Parce que pour être contagieux, il faut quand même excréter des gouttelettes, c’est-à-dire tousser, éternuer. Et donc quelqu’un qui n’a pas de symptôme certes pourrait être porteur – c’est très probable et on en trouve de temps en temps avec des formes extrêmement peu symptomatiques – mais finalement a peu de moyens de diffuser le virus. »

Pour empêcher tout risque de contamination, même si vous ne présentez aucun symptôme, il est primordial de respecter les gestes barrières. Se laver souvent les mains, tousser et éternuer dans son coude, respecter une distance d’au moins 1 mètre entre chaque personne et utiliser des mouchoirs à usage unique. Et bien entendu de rester chez soi car l’OMS rappelle qu’un seul porteur sain contamine en moyenne 3 personnes !

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de