L’homme qui ne disait qu’un seul mot

Ce patient du fameux neurologue Paul Broca s’appelait Louis Victor Leborgne, mais les gens l’appelaient “Tan”. A l’âge de 30 ans, il perd la faculté de parler sauf pour dire une seule syllabe : “Tan”. Ce n’est pas qu’il ne pouvait pas communiquer, puisque ce mot Tan pouvait varier dans le volume sonore et l’intonation et pouvait s’accompagner de nombreux gestes de la main. Il comprenait absolument tout ce qu’on lui disait, mais ne pouvait répondre qu’avec ce seul mot.

Il mourut quelques jours après avoir rencontré le docteur Broca, en avril 1861. Mais l’analyse et la biopsie de son cerveau ont permis à l’époque une avancée considérable dans les neurosciences. Il avait en fait une lésion dans son cortex frontal gauche, l’aire de Broca, responsable du traitement du langage. Aujourd’hui la condition de M. Leborgne est connue sous le nom d’aphasie de Broca. Eh oui, vous aurez remarqué qu’il présente la même particularité qu’Hodor dans Game of Thrones…

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de