Le vaccin pourrait bientôt servir à des millions de femmes