Depuis 1967, Astérix fait son cinéma dans les adaptations de ses aventures sur grand écran

Astérix est là, ça va faire mal, ça va cogner la bagarre ! Si ces paroles vous disent quelque chose, c’est que vous avez regardé au moins un des films dérivés des aventures d’Astérix (et que vous aviez oublié cette chanson qui va vous rester en tête toute la journée). Depuis sa création, le plus célèbre des Gaulois a vu beaucoup de ses aventures adaptées au cinéma. Et il en a des histoires à raconter ! Sortez le pop-corn et la potion magique, c’est l’heure de (re)découvrir les différentes adaptations d’Astérix sur grand écran.


Si on vous dit Astérix, vous pensez forcément à la bande dessinée, à la potion magique et au petit village qui résiste encore et toujours à l’envahisseur romain. Star de vos après-midi ou du moment lecture avant de dormir, le Gaulois le plus connu au monde fait vibrer les lecteurs depuis sa première aventure sur papier en 1959. Toujours populaire malgré son âge, il a suivi les modes en voyant ses aventures adaptées en jeux vidéo et en produits dérivés divers. Cependant, c’est le cinéma qui, avec la BD, a le plus marqué les esprits et fait connaître Astérix et ses amis.

asterix-animation

Dès les premières bandes dessinées, les producteurs ont cherché à adapter au cinéma les aventures d’Astérix. Ils visaient d’ailleurs à l’époque un acteur mythique pour incarner le héros de Goscinny et Uderzo : Louis de Funès, rien que ça ! Toutefois, pour plusieurs raisons, les projets d’adaptation ont souvent été avortés jusque dans les années 90.

C’est à cette période, précisément en 1999, que sort la première adaptation live d’Astérix avec le film Astérix et Obélix contre César, dont le scénario est inédit mais fidèle à l’univers de la BD. Si vous avez vu le film, vous avez peut-être encore en tête les interprétations de Christian Clavier et de Gérard Depardieu dans les rôles des 2 compères gaulois.

asterix-obelix-acteurs

Avec près de 9 millions de spectateurs en salles, le premier film d’Astérix est un succès. Malgré un côté que certains ont trouvé trop sérieux, Astérix et Obélix contre César marque alors le début de la carrière d’Astérix au cinéma porté par des acteurs de renom mais par des films aux succès mitigés.

Trois ans après leur première aventure en tant que Gaulois, Christian Clavier et Gérard Depardieu sont de retour dans le plus connu des films d’Astérix : Mission Cléopâtre, adaptation d’Astérix et Cléopâtre que l’on doit à Alain Chabat. Les aventures d’Astérix ont ensuite continué en 2008 avec Astérix aux Jeux olympiques, adaptée de la BD éponyme mais sans Christian Clavier qui cède le rôle du petit Gaulois à Clovis Cornillac. Enfin, les 2 Gaulois sont revenus au cinéma en 2012 dans Astérix et Obélix : Au service de Sa Majesté. 

C’est cependant grâce aux films d’animation qu’Astérix a rythmé notre enfance (et nos vacances de Noël) en plus de ses aventures en bandes dessinées. Tout comme les films, les dessins animés retranscrivent en intégralité ou en partie les aventures papier du petit Gaulois. Beaucoup ont sans doute encore en tête la voix d’Astérix doublée par Roger Carel, comédien de renom qui a prêté sa voix à de nombreux personnages.

C’est en 1967 qu’Astérix fait ses premiers pas animés au cinéma dans Astérix le Gaulois. Toujours réalisés en animation traditionnelle, les films se sont au fil du temps modernisés tout en gardant ce qui fait le charme de la BD : des couleurs vives, un univers fidèle à celui de l’œuvre d’origine et de l’humour, beaucoup d’humour.

Au total, Astérix est passé 9 fois par la case animation et la grande majorité de ces films sont sortis entre les années 60 et 90 : Astérix et Cléopâtre en 1968, Les Douze travaux d’Astérix en 1976, Astérix et la Surprise de César en 1985, Astérix chez les Bretons en 1986, Astérix et le Coup du Menhir en 1989 puis Astérix et les Indiens en 1995. En 2006, le petit Gaulois est revenu sur les écrans dans Astérix et les Vikings et en 2014, il a eu droit à son premier film en 3D, Astérix : Le Domaine des Dieux, co-réalisé par Alexandre Astier, le créateur de Kaamelott.

 

S’il a dû attendre quelques années avant de passer sur grand écran, Astérix a réussi à marquer les spectateurs de tous âges aussi bien via ses films que via ses dessins animés. Toujours avec une bonne dose d’humour, ces adaptations sur grand écran parviennent à retranscrire toute la richesse de l’univers imaginé par Goscinny et Uderzo. Qu’ils aient marqué notre enfance ou un peu déçu, tous les films ont un point commun : ils ne laissent pas indifférent. Il a beau avoir déjà plusieurs films à son actif, au vu de ses nombreuses aventures en bandes dessinées, le petit Gaulois n’a sans doute pas fini d’envahir nos écrans !


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux