― tommaso79 / Shutterstock.com

La crise sanitaire a de graves conséquences sur le comportement des adolescents indique la nouvelle étude de l’Anses. En effet, les confinements augmentent le temps passé devant les écrans et diminuent celui passé à faire du sport.

Les conclusions inquiétantes de l’étude

L’étude de l’Anses publiée lundi tire la sonnette d’alarme concernant l’inactivité physique et la sédentarité chez les adolescents. En effet, deux tiers (66 %) des 11-17 ans sont victimes de surpoids, d’obésité, d’un mauvais sommeil ou de troubles du comportement alimentaire.

Ces nouveaux dangers sont le résultat des deux confinements vécus en 2020. Ces derniers ont augmenté le temps passé sur les écrans (plus de 2h) contre moins 60 minutes d’activité physique par jour. Pire, « 49 % présentent un risque sanitaire très élevé », c’est-à-dire plus de 4h30 d’écrans et moins de 20 minutes d’activité sportive par jour.

Enfin, les adolescents âgés entre 15 et 17 ans ont un niveau de sédentarité plus élevé et les plus touchés sont les jeunes issus de milieux défavorisés. Pourtant ces mauvaises habitudes ont un impact important sur la santé et la qualité de vie à l’âge adulte. Difficiles à corriger, il est impératif de s’y prendre le plus tôt possible.

— Tero Vesalainen / Shutterstock.com

Les recommandations de l’Anses

À la découverte de ces conclusions, l’Anses a immédiatement interpellé le gouvernement. En effet, « il est extrêmement rare qu’une évaluation des risques montre que les deux tiers de la population étudiée présentent un dépassement des seuils sanitaires ».

Il s’avère que le temps passé devant les écrans (en hausse par les offres toujours plus nombreuses des plateformes, notamment durant le confinement) est épongé par l’activité physique. C’est pourquoi depuis son étude en 2016, l’Anses recommande de réduire le temps passé devant les écrans en faisant des pauses (s’étirer, marcher) et souhaite désormais « considérer l’insuffisance d’activité physique comme un facteur de risque sanitaire à part entière ».

En conclusion, les adolescents doivent faire 1h de sport par jour et ne pas rester plus de 2h assis devant les écrans.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de