12 757 personnes connectées

Hommage à Zaha Hadid, cette femme exceptionnelle qui a marqué à jamais l’histoire de l’architecture

Dans un monde ultra dominé par les hommes, une femme s’est illustrée comme l’une des architectes les plus douées de sa génération : Zaha Hadid. SooCurious vous présente le travail et la vie de cette incroyable artiste.

Zaha Hadid est née en 1950 à Bagdad dans une famille aisée avant de fréquenter, dans les années 60, des pensionnats britannique et suisse. Elle déménage ensuite au Liban, puis à Londres où elle étudie l’architecture et fonde, en 1980, sa propre agence. A partir de là, elle commence à enseigner dans les plus prestigieuses institutions internationales.

Zaha-Hadid

A partir des années 90, elle commence réellement à concevoir des bâtiments, et se distingue de ses pairs par un style fait d’entrelacs de lignes tendues et de courbes, d’angles aigus et de plans superposés qui donnent à ses créations un aspect à la fois complexe et léger.

Après avoir conçu plusieurs oeuvres audacieuses et reçu de nombreuses distinctions, comme le célèbre prix Pritzker, la plus prestigieuse récompense existante en architecture, elle est finalement décédée le 31 mars 2016, à l’âge de 65 ans. Mais elle laisse au monde de superbes créations, notamment des centres culturels et autres ponts.

 

La Vitra Fire Station

Vitra-Fire-Station

C’est le premier bâtiment réalisé par Zaha Hadid, entre 1991 et 1993 en Allemagne. Composé d’un garage sur deux étages et d’une grande porte coulissante, l’édifice est une caserne de pompiers. Surtout, son architecture se distingue par une grande précision quant à l’imbrication des différentes pièces les unes dans les autres. Faite de murs presque jamais droits mais courbes ou inclinés, la Vitra Fire Station et son style atypique ont définitivement fait entrer Zaha Hadid dans une autre dimension.

 

Le Contemporary Arts Center

Contemporary-Arts-Center

Créé en 1939 à Cincinnati, le musée a été réinventé par Zaha Hadid au début des années 2000, qui en a alors conçu une nouvelle version. Déployée sur 25 000 mètres carrés, son oeuvre est souvent décrite comme « déconstructiviste ». Ainsi, le Contemporary Arts Center est par exemple composé de l’« urban carpet », le sol de la zone d’entrée, au niveau de la rue, qui se fond dans le mur vertical du bâtiment.

 

Le MAXXI

MAXXI

Le Musée national des arts du XXIe siècle, à Rome, a été inauguré en 2010 après avoir été réalisé par Zaha Hadid. Le bâtiment s’étend alors sur 27 000 mètres carrés et se distingue par des formes et des murs curvilignes, mais aussi par des environnements multiples qui cohabitent dans une série de galeries éclairées par la lumière naturelle.

 

Le Phaeno

Phaeno

S’étendant sur 9000 mètres carrés pour une hauteur de 16 mètres, le Centre des Sciences Phaeno, majoritairement fait de béton et d’acier, a été construit par Zaha Hadid entre 2000 et 2005 à Wolfsburg, en Allemagne. Doté d’arêtes vives horizontales fortement prononcées, il semble littéralement léviter au-dessus du sol et revêt une forme de vaisseau de verre et d’acier.

 

L’Olympic Aquatic Center

L’Olympic-Aquatic-Center

Réalisé pour les Jeux olympiques de Londres de 2012, ce centre aquatique a été conçu par Zaha Hadid et inauguré en 2011. D’une surface de 36 875 mètres carrés, il a été pensé pour être écologique et présente des formes futuristes atypiques.

 

Le Centre culturel Heydar Aliyev, Bakou, Azerbaïdjan (2007) :

centre-culturel-Heydar-Aliyev

 

La Evelyn Grace Academy, Londres, Royaume-Uni (2010) :

Evelyn-Grace-Academy

 

Le pont Cheikh Fayed, Abou Dabi, Emirats arabes unis (2010) :

Pont-Cheikh-Fayed

Le monde a perdu une grande architecte en la personne de Zaha Hadid. Mais il peut toujours se consoler en se disant que si la femme, elle, n’est plus, ses oeuvres sont en revanche toujours présentes pour témoigner de son talent. Si les bâtiments atypiques vous intéressent, découvrez également Sintra, cette ville portugaise où l’architecture cohabite parfaitement avec la nature.

Ces articles vont vous plaire

Le fondateur du prix Nobel était fabricant d’armes

— @DailyGeekShow