13 282 personnes connectées

Rencontrez ces YouTubeurs qui partagent leurs différents savoirs à travers des vidéos aussi ludiques que passionnantes

Avec l’apparition des sites d’hébergement vidéo comme Dailymotion ou YouTube, de nombreux vidéastes amateurs se sont lancés dans la réalisation de contenus dans des thèmes divers et variés. Avec le temps, certains se sont spécialisés et en ont même fait un métier. Aujourd’hui, il y en a pour tous les goûts : humour, actualité, critique, culture font des ces YouTubeurs les personnes à suivre. SooCurious se penche sur quelques-unes de ces nouvelles star du Net.

 

YouTube est un puits de science…

… Et vous le serez bientôt aussi. Si vous fréquentez un tant soit peu les sites d’hébergement vidéo, alors vous connaissez peut-être E-penser. Cette chaîne YouTube créée par le Strasbourgeois Bruce Benamran fait beaucoup parler d’elle et pour cause : il s’y est donné comme mission d’éduquer le Web à la science et c’est une réussite. C’est en titillant la curiosité du spectateur sur des thèmes aussi farfelus que fascinants, en vous narrant les exploits des grands scientifiques ou en s’attaquant aux lois de l’Univers qu’il vulgarise la science et la rend compréhensible par tous.

Inspiré par des YouTubeurs américains tels que SmarterEveryDay ou Veritasium, il se lance en 2013 dans la réalisation de sa première vidéo, « La Terre tourne-t-elle autour du Soleil ?». Avec le temps, l’augmentation de ses abonnés et devant le succès de ses créations, il étend son champ d’action proposant des vidéos plus ou moins longues sur des thèmes variés et se lance même dans la rédaction d’un livre. E-penser sort en librairie en 2015 et consécration : il contient une préface d’Alexandre Astier qui, lui, éduque son public sur scène. Invité à faire de même, Bruce Benamran foule les planches des scènes de France en première partie de l’Exoconférence.

S’il n’est pas le seul à se lancer dans le projet fou d’éduquer les francophones à la science, ce grand fan de Tesla reste l’un des YouTubeurs les plus efficaces à la tâche. Nous citerons aussi Dirty Biology et pour les bilingues, les chaînes TED et Physics Girl sont des incontournables qui ont su regrouper un grand nombre d’abonnés.

 

Vous connaissez la musique…
… Du moins, c’est ce que vous pensez. Vous l’aurez compris, le principe de base est de partager ses connaissances et bien évidemment, cela dépasse le domaine de la science. Pour les amateurs de musique, de nombreuses chaînes sont dédiées au décryptage, à la création de partition ou à l’écoute de morceaux. Certaines se permettent même de critiquer, c’est le cas de Links The Sun qui s’attaque aux chansons du top 50 dans « Non mais t’as vu ce que t’écoutes ? ».

C’est avec humour qu’il décrypte les différents éléments des musiques les plus populaires du moment, prenant soin de nous signifier l’idiotie des paroles ou leur manque de sens. Attention toutefois, pas de mauvaise langue sur la chaîne du vidéaste brestois : il sait reconnaître les points forts d’un titre qu’il prend pour cible. Son travail ne s’arrête pas là puisqu’il est aussi l’auteur des Points Culture, une série de vidéos aux sujets variés qu’il traite toujours avec humour.

Dans un autre genre, Nova s’amuse à recréer les différents genres musicaux non sans, dans un premier temps, les décortiquer. C’est avec une touche d’humour qu’il nous explique l’histoire des différents mouvements avant de les analyser, instrument par instrument et accord par accord. Si la chaîne plait aux connaisseurs, les amateurs s’y retrouvent aussi tant les explications de Nova sont claires. Cerise sur le gâteau, il occupe son temps avec différents projets sans pour autant abandonner ses expériences musicales qui attirent l’attention des plus grands musiciens.

 

L’humour 2.0

L’humour, parlons-en : difficile, ces dernières années, de passer à côté de la vague d’humoristes en herbe devenus les idoles des internautes. Norman, Hugo ou encore Cyprien se sont vus projetés au rang de star par les spectateurs du Net grâce à des vidéos décalées récoltant des millions de vues en quelques semaines. De leurs rencontres sont nés des groupes d’humoristes tels que le Studio Bagel et le Golden Moustache qui, après avoir séduit le Web, se sont attaqués à la télévision. On retient notamment Jérome, connu sur la Toile pour ses critiques des émissions TV puis sur le petit écran pour les Tutos de Camille.

Dans leur sillage, ils ont vu apparaître de nouveaux YouTubeurs profitant de la liberté offerte par le Web pour se faire connaître sans censure. Parmi eux, Jigmé Théaux de la chaîne Les clichés de Jigmé, s’est donné comme but de critiquer, avec humour, les idées préconçues auxquelles il avait affaire. Il se lance en 2012 sur YouTube en publiant sa première vidéo dans laquelle il tourne en dérision les clichés subis par les personnes d’origine asiatique. En quelques mois seulement, son nombre d’abonnés augmente considérablement et très vite, il est invité à rejoindre les précurseurs français dans leurs créations.

Il n’aura pas attendu pour créer son propre groupe : en 2013, la Why Tea Fam voit le jour. Sous ce nom, on retrouve différents humoristes du Web plus prometteurs les uns que les autres. Le Rire JauneAvner & Vous ou encore Andy Raconte font partie de l’équipe et se joignent à lui dans des vidéos décalées, légères et amusantes. Les projets en commun se multiplient, sans pour autant que le vidéaste n’abandonne sa chaîne personnelle !

 

YouTube fait son cinéma

Les amateurs de 7e art ne sont pas en reste puisque ce sujet attire de plus en plus de vidéastes : le cinéma est passé à la loupe par des passionnés tels que Le Fossoyeur de Films ou encore Karim Debbache.

Sous le pseudonyme du Fossoyeur de Films se cache François Theurel qui dédie une partie de son temps au cinéma de genre. Il ne se contente pas d’une seule émission puisque quelques autres formats ont été créés, notamment pour lui permettre de traiter des dernières sorties en salles ou des séries télévisées, mais sa chaîne principale reste tout de même dédiée au cinéma et à ses techniques. Ainsi, en se promenant dans ses playlists, le spectateur découvre des analyses de films mais aussi des apartés expliquant des éléments du 7e art comme le cri Wilhelm ou encore des thèmes plus larges tels que la mythologie au cinéma.

Karim Debbache, lui, s’est fait connaître grâce à sa chronique Crossed sur jeuxvideo.com. Il y présentait, durant 28 épisodes, des critiques de films adaptés ou traitant de jeux vidéo en compagnie de Gilles Stella et Jérémy Morvan. Une fois son travail terminé, il s’est tourné vers Ulule pour y faire une demande de financement participatif dans le but de lancer une toute nouvelle émission nommée Chroma (CHROnique de cinéMA). Le concept de cette dernière était assez similaire à celui de Crossed mais offrait une plus grande liberté à ses créateurs. Il n’aura pas fallu longtemps avant que l’objectif de 20 000 € soit atteint puis dépassé grâce aux généreuses contributions des internautes. En fin de compte c’est avec 206 006 € que le compte de crowdfunding se clôt pour le plus grand bonheur de ses créateurs et donateurs. En janvier 2016, la première vidéo sort et c’est une réussite qu’on vous laisse observer ci-dessous.

 

Drôle d’Histoire

L’Histoire avec un grand H vous fascine ? Romain TeaTime devrait vous intéresser : tout en co-animant la chaîne de gaming Quantic Shark avec Poisson Fécond, il crée des chroniques surprenantes pour nous présenter les hommes et femmes qui ont marqué l’Histoire. Littérature, musique, science et politique ne sont que quelques-uns des sujets abordés par celui qui vous apporte, en quelques minutes, de nombreuses connaissances et une tasse de thé !

De Nietzsche à J. K. Rowling, rien ne lui échappe : il résume grâce à des moments-clés les destins des personnes qui, d’une manière ou d’une autre, ont influencé nos vies. Depuis la création de sa chaîne, le vidéaste a mené différents projets et notamment le Lady Story, un concept original qui retrace l’évolution des cosmétiques, des vêtements et d’autres éléments de la vie de tous les jours. Evidemment, il n’est pas le seul à choisir l’Histoire comme sujet : d’autres s’y essaient avec talent et notamment les chaîne « Histoire Brève » et « Pour la petite histoire« .

Dans un genre un peu différent, YouTube héberge Poisson Fécond : si ce dernier ne centre pas tout son travail sur l’Histoire, on retrouve dans ses playlists des tops de qualité notamment sur les dinosaures ou encore des portraits de personnages célèbres dans son émission La Bulle Féconde. Véritable touche-à-tout, il explore aussi bien les mystères de YouTube que ceux de l’Univers. C’est en observant les podcasts des premiers YouTubeurs français qu’il s’est senti inspiré par l’idée de créer son propre contenu en y apportant un aspect culturel. Un an et demi après le lancement de sa chaîne et quelques essais infructueux, il change le format de ses vidéos. Sa détermination paye et bientôt son nombre d’abonnés augmente pour dépasser les 900 000 abonnés. Ses « Trucs à savoir » ont fait le tour du Web et si les sujets de ses nouvelles vidéos sont toujours surprenants, c’est avec plaisir que les internautes se précipitent vers sa chaîne qui dépasse les 3 000 000 de vues !

 

Mystères…

Certains choisissent de traiter le sujet sous un angle plus original. C’est le cas d’Axolot ou des Revues du Monde qui nous dévoilent les merveilles et curiosités de la planète. Entre faits scientifiques et théories ufologiques ou conspirationnistes, les chaînes Youtube qui nous éclairent sur les étrangetés de la planète bleue sont nombreuses. Guss DX, quant à lui, fait de vous un Chasseur de Fantômes en enquêtant sur les lieux liés au paranormal : Dame blanche et autres entités sont au centre de ses enquêtes et il s’isole des nuits durant dans des châteaux abandonnés. Frissons garantis pour les spectateurs qui suivent pas à pas les aventures de ce vidéaste bien préparé pour déceler la moindre activité paranormale et comprendre les événements inexpliqués.

 

 

Il y en a pour tous les goûts et les vidéastes redoublent d’inventivité pour intéresser les spectateurs à leurs sujets. Toujours proches de leur public, il décrivent avec humour les mystères de notre monde et nous offrent des vidéos de qualité, où l’on devine un long travail de préparation. Si comme nous, vous passez une grande partie de votre temps libre à regarder les créations d’E-penser, Guss DX, Romain TeaTime, Jigmé, Links The Sun ou Poisson Fécond, sachez qu’il vous est possible de les rencontrer en chair et en os durant le Bordeaux Geek Festival du 14 au 16 mai 2016.

Présenté par le Bordeaux Geek Festival

Ces articles vont vous plaire

Celui qui connaît l’art de vivre avec soi-même ignore l’ennui

— Erasme