12 597 personnes connectées

Vos yeux vous trahissent au quotidien : ils dévoilent vos pensées et vous rendent plus vulnérable

« Les yeux sont les fenêtres de notre âme » : des chercheurs viennent de donner un tout nouveau sens à cette expression populaire. Des scientifiques ont découvert que non seulement vos yeux peuvent trahir vos pensées, mais aussi influencer votre mémoire et vos décisions. SooCurious vous explique pourquoi vos yeux vous trahissent.

Les yeux reflètent non seulement notre pensée mais peuvent également influencer notre mémoire et nos décisions. Nos yeux sont sans cesse en mouvement, certains sont conscients mais beaucoup d’autres sont inconscients. Quand nous lisons par exemple, nous faisons une série de mouvements oculaires très rapides pour fixer les mots les uns après les autres. Le même principe s’applique lorsque l’on entre dans une pièce, on balaye avec notre regard l’ensemble de la pièce. Une chose est certaine, nous ne sommes pas toujours conscients de la façon dont nos yeux se déplacent.

Nos mouvements oculaires pourraient révéler notre manière de penser. En effet, une recherche montre que la dilatation des pupilles serait le reflet de notre degré d’incertitude pendant notre processus décisionnel. Ainsi, lorsque quelqu’un n’est pas certain de sa décision, la réaction provoquée par l’incertitude se manifeste par une dilatation des pupilles. Des changements dans l’oeil peuvent également illustrer ce que la personne souhaite dire. Un groupe de chercheurs a réussi à démontrer que la dilatation de la pupille permet de prédire si la personne veut dire « oui » ou « non ».

yeux-vertsOeil vert via Shutterstock

Lorsque quelqu’un pense à un chiffre il est possible de le deviner en observant attentivement ses yeux. C’est le constat qu’a fait Tobias Loetscher avec son équipe de l’université de Zurich, en soumettant une série de tests à 12 personnes volontaires. Après avoir observé une liste de 40 numéros, les scientifiques ont observé très précisément les mouvements de leurs yeux. Ils ont alors constaté que la direction et la taille des mouvements oculaires des volontaires permettaient de déterminer si le nombre était plus petit ou plus grand que le précédent, et de combien. Le regard d’un bénévole qui se déplace du haut vers la droite signifie qu’il est plus grand tandis que du bas vers la gauche cela signifie qu’il est plus petit. Plus le déplacement d’un côté vers l’autre est grand plus la différence entre les chiffres est grande.

Cette étude suggère donc que nous relions inconsciemment nos mouvements oculaires dans l’espace au numéro auquel on pense. Mais cette étude ne nous dit pas ce qui vient en premier : si la pensée d’un nombre particulier provoque le changement de mouvement de nos yeux ou si c’est la position de l’oeil qui influence notre activité mentale.

yeux-femmeFemme avec les yeux verts via Shutterstock

En 2013, des chercheurs suédois ont démontré que les mouvements oculaires peuvent nous aider à retrouver plus facilement la mémoire. Pour leur étude, ils ont demandé à 24 étudiants volontaires d’examiner une série d’objets dans le coin d’un écran d’ordinateur. Les participants ont dû ensuite répondre à des questions telles que « la voiture était-elle plus sur la gauche ? » et répondre par « vrai » ou « faux » le plus rapidement possible. Certains participants étaient autorisés à laisser leurs yeux se balader librement sur l’écran tandis que d’autres devaient fixer leur regard sur une croix au centre de l’écran.

Les chercheurs ont constaté que ceux qui ont été autorisés à déplacer leurs yeux spontanément avaient de meilleurs résultats que ceux qui devaient fixer la croix au centre de l’écran. Cependant, les scientifiques ont découvert un autre fait encore plus intéressant : ceux qui affirment avoir regardé l’endroit où les objets étaient apparus avaient eu un meilleur résultat encore que ceux qui baladaient leur regard un peu partout sur l’écran. Ces résultats suggèrent donc que les mouvements de l’oeil nous aident à retrouver la mémoire lorsqu’il est orienté intelligemment, si on regarde l’endroit où l’objet est apparu on se souvient mieux de l’objet lorsqu’il a disparu.

Une étude inquiétante faite par Daniel Richardson de l’Université de Londres démontre que les mouvements oculaires peuvent être exploités pour influencer les décisions morales. Les chercheurs ont posé la question suivante aux participants : « Un crime peut-il être justifié ? » Deux réponses se posent alors aux participants « non justifiable » ou « parfois justifiable », lorsque la personne est incertaine cela se voit par le mouvement des yeux. Ainsi, en suivant son regard les chercheurs attendent le moment où la personne pose son regard sur la réponse qu’ils veulent influencer pour faire disparaître les deux choix. Faire disparaître les deux choix au moment de l’hésitation pousse le cobaye à choisir la dernière réponse pensée et du coup cela influence totalement son choix alors qu’il était encore en train d’hésiter. Cette technique serait déjà utilisée par les vendeurs, au moment où vos yeux trahissent une hésitation le vendeur pousse un achat non désiré en vous proposant un rabais.

yeux-hommeHomme avec les yeux bleus via Shutterstock

Ainsi, les mouvements oculaires peuvent trahir nos pensées, nos croyances et nos désirs. Les yeux peuvent révéler tant de choses qu’on ne voudrait pourtant pas révéler. Cette découverte vous fait-elle peur ou au contraire vous donne envie de découvrir tous les secrets de votre entourage grâce à un simple regard ?

Ces articles vont vous plaire

— Simone Weil

Aimer un être, c’est tout simplement reconnaître qu’il existe autant que vous