13 057 personnes connectées

Hymne au rêve, ce film mélancolique conte le destin d’un pantin sans doigts prêt à tout pour devenir pianiste

WOODY from Stuart Bowen on Vimeo.

Stuart Bowen nous plonge dans un univers poétique digne d’un film de Tim Burton. Dans une atmosphère mélancolique teintée de noir et de blanc, Woody court après son rêve. 

Depuis toujours, Woody aspire à être pianiste professionnel. Malheureusement, il est un pantin en bois qui a des pagaies à la place des mains. Pour autant, cet attachant personnage ne perd pas de vue son rêve d’enfance et son combat n’est pas des moindres : avoir des doigts. Avec son équipe, Stuart Bowen a réalisé ce court-métrage d’animation en stop motion à Sydney en 2013.

Woody Woody Woody Woody Woody Woody Woody Woody Woody Woody Capture-d’écran-2016-02-01-à-15.19.01 Woody Woody Woody Woody Capture-d’écran-2016-02-01-à-15.22.40 Capture-d’écran-2016-02-01-à-15.25.05 Capture-d’écran-2016-02-01-à-15.31.51 Capture-d’écran-2016-02-01-à-15.32.28 Capture-d’écran-2016-02-01-à-15.32.45 Capture-d’écran-2016-02-01-à-15.33.38 Capture-d’écran-2016-02-01-à-15.34.19 Capture-d’écran-2016-02-01-à-15.36.59 Capture-d’écran-2016-02-01-à-15.37.46 Capture-d’écran-2016-02-01-à-15.38.06

Entre poésie et morosité, l’univers de ce cher Woody ne laisse pas indifférent. Et quel plaisir pour le spectateur de partager son rêve et ses surprises. Si vous aimez les jolies histoires en film d’animation, vous serez touché par le récit d’Anya, cette fillette recueillie dans un orphelinat.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux