12 390 personnes connectées

Votre empreinte digitale vous permettra bientôt de payer vos courses

votre-empreinte-digitale-vous-permettra-bientot-de-payer-vos-courses-1

Les mains sont les premiers outils utilisées par l’homme depuis la nuit des temps. Et nos doigts en sont les ambassadeurs. Comme le prouve ce système de paiement à empreintes digitales inventé par des étudiants.

L’initiative provient de quatre étudiants de l’Université de Carnegie Mellon qui ont développé un système de paiement sécurisé, utilisant les empreintes digitales. Ils ont eu cette sympathique idée à la suite de la fatigue suscitée par une chasse au trésor dans leur sac pour trouver leur carte de crédit :) 

PayTango, c’est son nom, est un petit gadget qui scanne l’extrémité de votre doigt pour faciliter votre paiement grâce à votre identification. La technique de reconnaissance des empreintes digitales est une technique reconnue pour sa fiabilité, les concepteurs du système ont donc voulu associer l’assurance et la praticité dans un seul et même produit. 

Le fonctionnement de PayTango est simple comme bonjour : l’utilisateur doit s’inscrire en enregistrant l’image biométrique de son index dans la base de données. Ensuite, une carte de crédit est insérée dans le lecteur pour assembler les données de celle-ci avec l’empreinte. Pour finir, le compte utilisateur est créé une fois le numéro de téléphone enregistré. Après cette démarche, l’individu peut payer de manière automatique auprès de tous les commerces équipés de cette technologie :)PayTango accepte d’ailleurs toutes les cartes à bande magnétique.

Les créateurs de PayTango, Christian Reyes, Brian Groudan, Kelly LauKee et Umang Patel ont testé leur équipement au sein du service restauration du campus. Ils envisagent maintenant d’étendre leur système dans les magasins et les détaillants dans l’avenir. Il faut bien admettre que chercher sa carte bleue pendant trois heures dans son sac, c’est embêtant 😉 Que diriez-vous d’avoir un système similaire en France ? 

Ces articles vont vous plaire

— @UNICEF_france

En Syrie, 1 enfant sur 3 n’a connu que la guerre durant toute sa vie.