12 460 personnes connectées

Votre chirurgien portera-t-il des lunettes 3D pour votre opération ?

Non, la 3D ne se limite pas seulement aux films et jeux vidéo. Un patient a subi une opération de la prostate grâce à une projection en 3D. L’équipe médicale portaient des lunettes spéciales pour l’occasion !

Petit à petit, l’imagerie en 3D révolutionne la chirurgie, permettant aux chirurgiens de gagner en précision mais aussi de minimiser certaines interventions.  John Green, 62 ans, a pu en bénéficier lors d’une opération visant à lui retirer la prostate. A cet effet, l’équipe médicale suivait la procédure en 3D sur un écran HD grâce à des lunettes spéciales. Les images provenaient d’un bras robotisé conçu spécialement pour effectuer des actions chirurgicales jugées délicates. On imagine sans mal l’excitation du personnel dans la salle d’opération de la Manchester Royal Infirmary.

Et d’ici quelques semaines, tous les hôpitaux pourront également s’équiper d’une machine nommée Discovery, permettant aux chirurgiens de plonger au cœur de notre anatomie grâce à une imagerie en 3D, et en couleurs. Cette machine articulée et mobile diffuse des rayons X (dont la puissance est dosée constamment) afin de fournir des images en 3D. On doit cette invention au groupe General Electric. Yves Trousset, ingénieur pour le groupe explique que cette nouvelle machine permet d’obtenir « une modélisation en 3D et en couleur du corps du patient » avant opération. En plus de cela, Discovery est capable de réaliser en direct une seconde imagerie en noir et blanc cette fois-ci. Combinées, ces deux images aident le chirurgien à se guider et offrent une véritable plongée dans le corps humain. Cependant, Discovery coûte 1,2 million d’euros ! Un autre robot devait également être commercialisé d’ici un à deux ans, le KidsArm, capable de fusionner des images obtenues par résonance magnétique nucléaire (IRM) et par ultrasons pour fournir au chirurgien des images 3D en temps réel. Outre le fait de permettre une grande précision lors d’interventions chirurgicales de différents types et d’en réduire le caractère invasif, l’imagerie 3D permet aussi d’établir des diagnostics plus fiables (notamment pour les mammographies) ! Et les recherche se multiplie de plus en plus dans ce domaine.

Et vous, comment imaginez-vous les hôpitaux du futur ?

Ces articles vont vous plaire

Si vous avez confiance en vous-mêmes, vous inspirerez confiance aux autres.

— Johann Wolfgang von Goethe