13 184 personnes connectées

Vos doigts sont sauvés : personne ne vous les coupera pour voler votre iPhone 5S

non-vous-ne-risquez-pas-de-vous-faire-couper-un-doigt-si-vous-vous-faites-voler-un-iphone-5s-une

Après l’annonce de l’iPhone 5S et de son système de reconnaissance biométrique, beaucoup s’inquiétaient que des voleurs puissent leur couper un doigt afin de déverrouiller le téléphone. Mais fini de rigoler : couper le doigt d’un utilisateur d’iPhone 5S qui vient de se le faire dérober ne permettra pas de débloquer le smartphone. 

Pas de chance pour les voleurs, ils ne pourront pas faire comme dans les films d’espionnage et utiliser des doigts sectionnés pour se servir d’un iPhone 5S volé. C’était l’une des inquiétudes qui a rapidement fait surface sur Internet après l’annonce du nouveau smartphone d’Apple le 10 septembre dernier : se faire dérober son précieux téléphone et en prime, se faire couper un doigt de la main afin de servir comme « clé » de déverrouillage. En effet, cette nouvelle version de l’iPhone est équipée d’un capteur biométrique qui permet de lire les empreintes digitales afin d’authentifier l’utilisateur sans avoir à passer par un mot de passe standard.

Une crainte qui a été exacerbée depuis 2005 à cause du vol d’une Mercedes Class S en Malaisie, qui avait mal tourné. La victime s’était faite amputer d’un doigt pour permettre au voleur d’utiliser sa voiture et de s’enfuir avec. Huit ans plus tard, les experts se sont penchés sur le cas de l’iPhone 5S avec un verdict rassurant : non, vous ne risquez pas de vous faire couper votre doigt si vous vous faites voler votre smartphone. La technologie utilisée par le Touch ID d’Apple utilise des fréquences radio qui inspectent les sous-couches de la peau de votre doigt. Un système qui requiert que la personne à qui appartient le doigt ne soit pas morte et que le doigt en question soit donc toujours attaché à son possesseur.

non-vous-ne-risquez-pas-de-vous-faire-couper-un-doigt-si-vous-vous-faites-voler-un-iphone-5s1

Sebastien Taveau, chef du département technologique à Validity Sensors, une entreprise californienne spécialiste de la reconnaissance d’empreintes digitales, explique : « La technologie du capteur est conçue de façon à ce que l’image de l’empreinte digitale doit être capturée depuis un doigt vivant. Personne dans le milieu ne parle de couper des doigts et de corps retrouvés morts, mais on nous demande quand même de faire en sorte d’apaiser les peurs des consommateurs et de faire en sorte qu’ils comprennent qu’un doigt coupé ne fonctionnera pas. »

non-vous-ne-risquez-pas-de-vous-faire-couper-un-doigt-si-vous-vous-faites-voler-un-iphone-5s2

non-vous-ne-risquez-pas-de-vous-faire-couper-un-doigt-si-vous-vous-faites-voler-un-iphone-5s3

Au moins, on échappe au pire des scénarios : perdre un doigt à cause de son téléphone ! On n’avait pas vraiment peur que cela arrive mais certains fous furieux auraient pu penser le contraire. Les voilà maintenant prévenus : couper des doigts ne sert à rien ! On commence à se demander si les voleurs ne finiront pas par nous séquestrer et nous torturer pendant des heures juste pour qu’on débloque ce téléphone :P. Est-ce que vos craintes sont apaisées ou bien vous n’y avez jamais cru de toute façon ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

L’Abbé Pierre avait lancé son appel pour les SDF en 1954. L’interdiction des expulsions en hiver ne sera votée qu’en 1978