12 621 personnes connectées

Ce robot est capable d’échanger avec vous en exprimant ses émotions

v-john-robot

Depuis quelques années, la robotique a le vent en poupe et de plus en plus de robots humanoïdes voient le jour. Bien que les robots ne cessent de progresser, il affichent certaines lacunes en matière de communication ce qui rend l’interaction compliquée. Cela dit, grâce à une start-up française, il sera bientôt possible d’échanger bien plus que des mots avec les robots : v-John ressent et exprime les mêmes émotions que vous ! DGS vous en dit plus sur ce robot révolutionnaire. 

Né de la collaboration entre Syntheligence, une start-up française spécialisée dans la robotique sociale, et Mediavea, v-John pourrait bien représenter l’avenir des robots humanoïdes. En effet, cet androïde au visage sympathique se différencie de ses homologues communicatifs grâce à sa maîtrise et sa compréhension de la communication non verbale. A titre de rappel, cette dernière représente 70 % de la communication.

Les deux entreprises françaises espèrent donc, à travers v-John, faire tomber les barrières communicatives des échanges humains-robots, qui sont notamment dues à l’absence totale d’émotions de la part des machines. Ainsi, la tête en plastique de ce robot nouvelle génération est équipée de capteurs qui lui permettent de voir et de s’adapter à son interlocuteur, pour ensuite projeter des émotions adaptées. v-John est donc à même de rire, de pleurer et peut même rougir.

Derrière cette prouesse qui allie la technologie de pointe au social, se cache également une volonté d’améliorer les techniques de marketing en point de vente actuelles. « Déjà testé dans un contexte de laboratoire, v-John est maintenant prêt à être mis sur le terrain pour être optimisé aux différentes activités de nos clients et partenaires. Nous attendons, pour les magasins qui s’équiperont, une hausse des ventes grâce à une meilleure visibilité des produits en vitrine, une hausse de la fréquentation et une modernisation de l’image de marque. v-John, c’est la version robotique, intelligente et à l’année des automates présents au moment de Noël. […] avec v-John, nous croyons beaucoup en la robotique pour amener de nouvelles expériences dans le retail ! », explique Alain Goudey, de Mediavea.

Cela dit, derrière cet usage purement marketing, Frédéric Delaunay et Guillaume d’Herbemont, les deux co-fondateurs de Syntheligence entendent bien mettre leur androïde communicatif au service d’autres secteurs, tels que l’hôtellerie, la billetterie ou encore la santé. En effet, v-John pourrait se révéler être une aide précieuse pour le processus de réhabilitation cognitive des personnes souffrant d’Alzheimer ou ayant subi un traumatisme crânien… Ce qui est sûr, c’est qu’on devrait croiser v-John de plus en plus souvent au cours des prochains mois ;). Enfin, sachez que si vous préférez les filles, la version féminine de v-John, v-Mary, verra le jour prochainement…

robot-communicatif-syntheligence

fondateurs-syntheligence-devant-vjohn

robot-chapeau-lunettes-soleil

tete-plastique-vjohn-robot

sourire-androide

visage-vjohn

v-John présente des caractéristiques technologiques très encourageantes. Nous, on trouve ça fou qu’un robot puisse s’adapter à son interlocuteur et interagir avec lui de façon presque humaine. D’ailleurs, ça fait un petit peu peur ! Pensez-vous qu’il faille continuer d’investir dans le développement de robots ultra-perfectionnés ou bien que leurs avancées toujours plus impressionnantes puissent nuire à l’humanité ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux