13 892 personnes connectées

En 2050, vous vivrez sûrement sous terre à cause du manque de place

une-vivre-sous-la-terre

Nous sommes de plus en plus nombreux à vivre sur notre belle planète. La place commence à manquer et certaines grandes villes rencontrent de réelles difficultés à tous nous loger. Des chercheurs ont trouvé une solution au problème : pourquoi ne pas optimiser notre espace et vivre sous terre ? SooCurious vous explique comment vous vivrez peut-être dans le futur.

Située au nord de l’Australie, Coober Pedy n’est pas une petite ville comme les autres, 80 % de sa population vit sous terre dans des maisons creusées dans la roche. Ce sont les conditions météorologiques extrêmes qui ont forcé les habitants de Coober Pedy à vivre dans ces demeures originales situées en dessous du sol où la température est plus agréable. Les terrains inhabités se faisant de plus en plus rares dans les grandes villes, dans le futur, ce genre d’habitations devraient se développer, ainsi d’ici 2050 une grande partie de la population mondiale devrait vivre sous terre.

Singapour est l’un des pays les plus peuplés de la planète, sa population approche de très près les 5,5 millions de personnes pour une surface de 710 km2. Faute d’endroits disponibles, un projet a vu le jour : « Science des villes souterraines » (« Underground Science City »). Son principal objectif est de construire des habitations souterraines pour optimiser au maximum l’espace. Le projet pourrait mobiliser 300 000 mètres carrés en dessous de la terre sur 30 à 80 mètres de profondeur afin d’y établir des logements pour 4 200 personnes.

courir-sous-terrain

À Mexico, des restrictions strictes pour la préservation du patrimoine empêchent également la construction de bâtiments. C’est un cabinet d’architecture qui a trouvé la solution en concevant une pyramide massive inversée qui s’étend à 300 mètres de profondeur, surnommée le « Earthscraper ». Le bâtiment pourrait loger 5 000 personnes et bénéficierait d’un immense plafond de verre pour recevoir de la lumière naturelle. Esteban Suarez, l’un des membres du projet, espère que ce nouveau genre de structure moderne pourra inspirer une nouvelle « espèce » de bâtiments.

En Chine, pour trouver des logements abordables, certains habitants sont obligés de vivre dans des maisons souterraines bon marché. En effet, entre 150 000 et 2 millions de personnes vivraient ainsi sous terre à Pékin ! Il existe 2 facteurs à l’origine de cette situation. Tout d’abord, les bâtiments sont en plein essor en Chine, les espaces sont entièrement envahis par ces énormes buildings, il ne reste donc que très peu de place. Les habitations sont devenues hors de prix et la pénurie de logements abordables a donné naissance à des habitations souterraines bon marché. Enfin, au cours des dernières années, de nombreux travailleurs ruraux sont venus à Pékin en quête de meilleurs emplois, beaucoup d’entre eux n’étaient pas titulaires du permis de résidence officiel pour trouver du travail, ils ont donc été obligés de s’installer dans des logements précaires souterrains.

shimao

En Chine, des architectes envisagent de faire construire un bâtiment souterrain particulier : le « Shimao Wonderland Intercontinental ». Actuellement en cours de construction, cet hôtel de 300 chambres est entièrement construit dans la paroi rocheuse à 90 mètres de profondeur. Martin Jochman, responsable de ce tout nouveau concept, explique que lors de ce genre de construction, la réelle difficulté c’est d’inverser les choses, par exemple les eaux usées doivent être pompées vers le haut. Mais il y a aussi de nombreux avantages, la roche permet d’établir un climat agréable à l’intérieur du bâtiment en stockant la chaleur en été pour servir de radiateur en hiver.

En Finlande, à Helsinki, la température est également l’une des raisons pour lesquelles on construit des installations sous la ville : centres commerciaux, piscines, magasins, pistes de courses et même des patinoires de hockey. Les conditions météorologiques en surface pouvant descendre en dessous de -20°C sont souvent plus favorables sous terre.

maison-sous-terre

Ainsi, il est techniquement possible de construire des espaces de vie souterrains, mais sommes-nous vraiment capables de passer de longues heures dans des habitations souterraines ? L’esprit humain est naturellement disposé à craindre les espaces obscurs, les espaces souterrains sont souvent associés à des petits endroits caverneux. Le succès du bâtiment « Earthscraper » pourrait peut-être aider les gens à surpasser leurs réticences face au monde souterrain.

Esteban Suarez espère faire changer la perception de la population des espaces souterrains en associant le « Earthscraper » à un lieu ouvert qui reçoit de la lumière naturelle. En effet, pour un grand nombre de personnes, la seule pensée d’être sous terre dans un espace confiné peut devenir aussi étouffant que terrifiant. Gunnar Jenssen, qui étudie la psychologie et la conception de l’espace souterrain, a découvert qu’environ 3 % de la population est gravement atteinte de claustrophobie. C’est ainsi que les architectes se démènent pour parvenir à trouver des solutions ingénieuses pour combattre la crainte d’enfermement en utilisant des illusions d’optique d’espaces ouverts et lumineux.

maison-souterraine

L’utilisation d’astuces de conception pour rendre plus confortable le monde souterrain est une chose, mais si nous devions vivre sous terre, comment pourrions-nous faire face aux effets néfastes dus au manque de soleil ? Lawrence Palinkas, de l’université de Californie du Sud, indique qu’un manque de soleil peut provoquer des troubles du sommeil, affecter l’humeur, la fonction hormonale et se transformer en maladies chroniques. Mais s’exposer régulièrement à des lumières vives qui imitent les propriétés de la lumière du soleil pourrait permettre aux gens de vivre dans des souterrains pendant de longues périodes.

Donc, techniquement, nous pouvons vivre sous terre. Mais allons-nous vraiment le faire ? Si l’augmentation des demandes de logements à Pékin progresse, la ville pourrait être obligée de le faire. Mais Li Huanqing, chercheur à l’université technologique de Nanyang a une autre vision des choses. Pour lui, la plupart des villes ne prévoient pas la construction de maisons souterraines, mais plutôt des espaces souterrains multifonctions qui pourraient être occupés par des centres commerciaux et des voies publiques afin de libérer le plus de surface pour les logements, les espaces verts et les loisirs.

Underground-science-city

La maison souterraine du futur est fascinante ! À la rédaction, on trouve que dédier des espaces souterrains aux centres commerciaux pour gagner de l’espace est une excellente idée pour préserver la beauté de la nature en surface comme nous l’explique cet article. Et vous, seriez-vous prêt à emménager dans une maison souterraine ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux