12 589 personnes connectées

De Rapture à Silent Hill, visitez les villes fictives les plus emblématiques du jeu vidéo !

C’est bien beau de pouvoir parcourir des étendues gigantesques dans des randonnées virtuelles comme dans les Elder Scrolls, mais lorsqu’il s’agit de construire une ville qui saura rester dans les mémoires des joueurs, la tâche peut être bien plus complexe. SooGeek revient avec vous sur certaines de ces villes qui ont marqué l’histoire du jeu vidéo !

 

Raccoon City (Resident Evil)

jv-villes-raccoon

rac2

Malgré son nom, les ratons laveurs seront le cadet de vos soucis à Raccoon City. Umbrella Corporation contrôle presque tout le marché du travail, peut-être devriez-vous tenter votre chance chez eux ? Après tout, ils ne font de mal à personne avec leurs expériences de bio-ingénierie et de virus. En fait si, ils transforment les sujets en monstres. Et lorsque la mauvaise fiole infecte les égouts et la ville tout entière, c’est une armée de zombies que vous devrez affronter ! La ville la plus culte de la série et l’un des noms les plus reconnaissables dans le monde du survival-horror.

 

Citadelle (Mass Effect)

jv-villes-citadelle

citad2

Mass Effect a tout du space opera qui en met plein la vue. Et quelle vue lorsque l’on s’accoude à une rambarde de la Citadelle et qu’on admire la plus belle construction de la galaxie. Une station spatiale de taille astronomique qui réunit les différentes races et cultures de l’univers Mass Effect. C’est également là que siège le conseil qui veille à la pérennité des différentes alliances et c’est là que vous vivrez une bonne partie de votre aventure lors de la trilogie de BioWare. Un lieu à l’architecture captivante que vous ne pourrez pas résister à explorer jusqu’au moindre recoin.

 

Léa Mundis (Vagrant Story)

jv-villes-mundis

vag2

La cité médiévale de Léa Mundis dans Vagrant Story est magnifique, complexe et cohérente. Dévastée par la guerre et un séisme sans précédent, la cité est défigurée. Ses cathédrales sont en ruines et on doit parcourir les souterrains labyrinthiques infestés de créatures tout droit sorties de grimoires pour poursuivre l’aventure. Inspirée de l’architecture médiévale européenne, elle est le cadre parfait pour voir évoluer les personnages et leurs scènes théâtrales. C’est certainement la ville la moins connue de cette liste, mais pour tous ceux qui ont eu la chance de jouer à Vagrant Story, elle est inoubliable.

 

Silent Hill (Silent Hill)

jv-villes-silent

silent2

Silent Hill est un cas à part. Son profil mystérieux et ses rues dissimulées derrière son éternel brouillard donnent dès le départ un mauvais pressentiment. Inspirée par la ville abandonnée et soi-disant hantée de Centralia (Pennsylvanie, États-Unis), Silent Hill est une ville calme et silencieuse, mais pleine de secrets. Des secrets que la plupart des gens ne voudraient pas découvrir : sectes meurtrières, activités criminelles extrêmes et pour couronner le tout, des monstres effrayants. Silent Hill, en plus d’être la ville de l’angoisse par excellence, est l’incarnation même de vos cauchemars les plus sombres.

 

Midgar (Final Fantasy VII)

jv-villes-midgar

midgar2

Quelle claque ! La scène d’introduction de Final Fantasy VII est encore une merveille, même des années plus tard. La vision de Midgar en 1997 lorsque le jeu est sorti était irréelle. Une métropole sombre et immense qui nous promettait des dizaines d’interactions avec des personnages hauts en couleur. À la surface, la ville semble être un paradis pour les habitants qui puisent l’énergie de la planète de manière excessive. Mais pour ceux qui vivent sous la plaque gigantesque supportant la ville, la vie est bien plus cruelle. Pauvreté, criminalité et indifférence de la part des politiques font des taudis de Midgar des lieux oubliés par la civilisation. Une fois le jeu allumé, vous vous souviendrez toute votre vie des réacteurs Mako géants et de la tour centrale de la ShinRa.

 

Rapture (Bioschok)

jv-villes-rapture

rapture2

Vous l’attendiez certainement, car Rapture est sans aucun doute possible la ville la plus marquante de ces dix dernières années dans le monde du jeu vidéo. La métropole sous-marine d’Andrew Ryan est construite pour échapper au carcan de l’idéologie de la surface. Une ville où vous pourrez vivre libre et heureux sans être jugé par les religieux et les politiques ! L’écrivain pourra écrire sans censure et le scientifique faire ses recherches sans limitations morales. Rapture est une merveille d’architecture qui fige le temps et le conserve dans les profondeurs de l’océan. Bien entendu, quand vous en ferez la visite, les choses auront légèrement changé… Quoi qu’il en soit, Rapture est maintenant une étape incontournable de l’histoire du jeu vidéo.

 

Toutes ces villes sont des merveilles vidéoludiques pour des raisons parfois bien différentes. Dans tous les cas, les joueurs ont passé un nombre incalculable d’heures à les explorer et à en découvrir les secrets. Avec l’avènement de la réalité virtuelle, il sera peut-être un jour possible d’arpenter leurs rues comme si on y était ! Quelle est la ville fictive de jeu vidéo que vous rêveriez de visiter ?

Par , le 14 septembre 2015

Ces articles vont vous plaire

— François Mitterrand

Qu’est-ce que la vieillesse ? C’est d’abord perdre la curiosité.