13 568 personnes connectées

Vendre ses enfants pour jouer à des jeux vidéos

La dépendance aux jeux vidéos est toujours un grand sujet d’actualité depuis une décennie. Après un certain nombre de drames autour de ce secteur ludique, voilà que les chinois en arrivent aux dernières extrémités… Vendre leurs enfants pour jouer dans des cybercafés.

En Chine, les médias se sont emparés de l’histoire qui semble être devenue l’illustration d’un phénomène grave dans le pays. Conséquence de la dépendance aux jeux vidéos, un couple chinois, Li Lin et Li Juan, ont vendu trois de leurs progénitures afin de payer leurs abonnements respectifs dans un cybercafé pour jouer à leurs jeux vidéos favoris. Les deux amoureux ont tous les deux moins de 21 ans.

Les choses ont commencé a mal tourner en 2009, lorsqu’ils ont décidé de vendre leur second enfant, une fille, pour 500 $ (environ 348 €). Après avoir épuisé cette première somme d’argent, ils sont revenu pour vendre leur premier enfant, un garçon, qui leur a rapporté 4.600 $ (environ 3202 €).

Galvanisé par cette addiction violente aux jeux vidéos, le couple a finalement donné naissance à un troisième enfant qu’ils ont aussitôt revendu, gagnant à nouveau 4.600 $.

Ces ventes ont été mise en lumière par le grand-père de la mère indigne. Accusé et interrogé, les parents ont déclaré au journal Sanxiang City News qu’ils ne savaient absolument pas qu’ils enfreignaient la loi en vendant leurs enfants.

 

Ces phénomènes sont préoccupants et concernent aussi le reste du monde. Cette année par exemple, au Japon à Osaka, une mère a assassiné sa fille de 3 ans parce que cette dernière avait cassé son jeu. Récemment à Valenciennes, en France, un garçon de 14 ans a été poussé à la noyade par un groupe de jeunes pour un jeu vidéo.

Ces drames sont aussi en corrélation avec votre rapport des jeux vidéos, et l’éducation que vous porterez à vos enfants à ce sujet. Sachez le, selon une étude pédiatrique, un enfant sur dix risque de devenir dépendant aux jeux vidéos.

Ces articles vont vous plaire

Tokyo est la ville la plus peuplée du monde. En 2016, elle compte plus de 42 millions d’habitants

— @DailyGeekShow