12 791 personnes connectées

Cet accessoire pour vélo récolte l’humidité ambiante lorsque vous roulez pour la transformer en eau potable

fontus-une-v1

Et si les cyclistes n’avaient plus à se surcharger en eau avant de partir en randonnée ? Ce sera bientôt possible grâce à Fontus, une bouteille qui se remplit toute seule, ou presque. Ce dispositif se fixe au vélo et utilise la condensation pour transformer l’humidité présente dans l’air. DGS vous présente la nouvelle manière de collecter de l’eau potable écologiquement.

Créée par l’ingénieur autrichien Kristof Retezar, Fontus utilise l’humidité de l’air pour produire de l’eau parfaitement potable lorsque vous faites du vélo. Le fonctionnement est très simple : Fontus récolte l’humidité présente dans l’air pour la condenser en eau parfaitement potable au rythme de vos coups de pédale. Un panneau solaire permet de chauffer la partie basse du filtre et de rafraîchir la partie haute. L’air arrive par la partie basse avant d’être attiré par la partie haute, où un système de filtrage permet de séparer les molécules d’eau des particules d’air, avant de les recueillir et de les stocker dans une bouteille qui sert de réservoir.

Le filtre est placé à l’endroit où l’air entre dans la bouteille, afin d’éviter que des insectes ou de la saleté ne fassent des dégâts au système ou ne contaminent l’eau à récolter. Cependant, le filtre ne peut pas enlever les polluants présents dans l’air et il est donc pour l’instant déconseillé d’utiliser Fontus en milieu urbain.

systeme-condensation

Plus il y a d’humidité dans l’air et plus le dispositif sera efficace. Lorsque les conditions climatiques sont de 20 °C et de 50 % d’humidité, il est possible de récolter de l’eau au rythme d’une goutte par minute. Cependant, Kristof Retezar assure que lorsque les conditions sont optimales, Fontus est capable de produire un demi-litre d’eau chaque heure. Fontus est donc plus qu’un simple gadget car il permet aux cyclistes et aux randonneurs de partir plus légers en ne prenant avec eux que le strict minimum d’eau.

De plus, le dispositif pourrait potentiellement sauver des vies. Près de 780 millions de personnes sur la planète n’ont pas accès à l’eau potable et la situation est vouée à empirer à cause du réchauffement climatique. Condenser l’humidité de l’air en eau potable pourrait permettre d’apporter une première réponse à la demande d’eau potable de certaines régions du monde où l’eau souterraine est rare et l’humidité dans l’air très présente.

bouteille-eau-2

bouteille-a-moitie-remplie

cycliste-fontus

 

Fontus est un système vraiment très ingénieux en plus d’être écologique et pourrait démocratiser l’accès à l’eau potable, notamment dans des régions défavorisées à ce niveau. A la rédaction, les amateurs de randonnée sont emballés par ce dispositif qui leur rendra la vie beaucoup plus pratique. Quant à vous, seriez-vous prêt à collecter votre propre eau lors de vos balades à vélo pour aider la planète ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux