12 309 personnes connectées

Ce matériau à la noirceur abyssale permettra à la NASA d’observer les confins de la galaxie comme jamais auparavant

Des chercheurs de l’entreprise britannique Surrey NanoSystems ont mis au point le matériau le plus noir du monde. Créé à partir de nanotubes de carbone, Vantablack est si sombre qu’aucun spectromètre n’est capable de mesurer la quantité de lumière qu’il absorbe. Une invention révolutionnaire qui pourrait servir dans de nombreux domaines.

En 2004, SooCurious vous présentait le Vantablack, un matériau capable d’absorber 99,97 % de la lumière. Cette particularité lui avait valu une place dans le Guinness des records en tant que matière la plus noire du monde. Aujourd’hui, les scientifiques de Surrey NanoSystems ont surpassé leur première invention : le nouveau Vantablack est encore plus sombre que le précédent. Si sombre que la lumière absorbée ne peut être évaluée par un spectromètre, l’instrument capable de mesurer les rayons X et les infrarouges.

1-materiau-vantablack

Pour comprendre ce phénomène, il faut s’intéresser à la composition de Vantablack : il est fait de nanotubes de carbone 3 500 fois plus petits qu’un cheveu humain. Plus précisément, une surface d’1 cm carré contient environ 1 000 nanotubes. Lorsque la lumière est projetée sur le matériau, elle pénètre les espaces entre les nanotubes, et rebondit sur ces derniers sans pouvoir s’échapper. “Imaginez que vous vous promenez dans une forêt dont les arbres font 3 kilomètres de hauteur, il n’y aurait que très peu, voire aucune, lumière qui vous atteindrait”, explique Surrey NanoSystems.

Ce nouveau matériau a provoqué un véritable tollé dans le monde de l’art. De nombreux artistes vouent en effet une véritable fascination à la pureté du noir. C’est pourquoi le célèbre sculpteur britannique Anish Kapoor a acheté les droits exclusifs pour utiliser Vantablack, une démarche vivement critiquée par d’autres artistes.

6-materiau-vantablack

Malgré le rachat des droits par le sculpteur, le matériau reste exploitable dans d’autres domaines que l’art. Surrey NanoSystems explique que les propriétés de Vantablack sont très utiles pour des applications diverses et variées puisque il a été créé pour réduire l’intrusion de lumière parasite. Instruments scientifiques, caméras infrarouges ultra performantes, capteurs ou encore effet esthétique unique pour des produits de luxe, le champ des possibilités pour Vantablack est immense.

Le matériau attire aussi la convoitise des militaires, notamment car il pourrait perfectionner les méthodes de camouflage thermique. L’option la plus probante reste toutefois le domaine spatial. En améliorant les capacités des caméras infrarouges, le matériau pourrait permettre aux télescopes d’observer même les plus lointaines des étoiles. Surtout, Vantablack pourrait grandement perfectionner l’astrophotographie. Mais l’entreprise britannique voit encore plus loin : sa capacité à absorber la lumière peut être exploitée dans la production d’énergie solaire.

7-materiau-vantablack

 

Le nouveau Vantablack :

 

Dans cette vidéo, le Vantablack (à gauche) est comparé à d’autres matériaux noirs :

vantablack-comparaison

4-materiau-vantablack 5-materiau-vantablack

Vantablack est un matériau incroyable qui ouvre des portes dans de nombreux domaines. À la rédaction, nous sommes vraiment impressionnés par cette prouesse technologique, et nous espérons qu’il pourra être utilisé à bon escient. Si les incroyables capacités des nanotubes de carbone vous intéressent, découvrez comment des scientifiques ont triplé l’efficacité de la photosynthèse.

Ces articles vont vous plaire

Chaque seconde, ce sont près de 43 000 vidéos qui sont visionnées sur le site de vidéos Youtube,

— @DailyGeekShow