12 093 personnes connectées

Ce court métrage criant de vérité rappelle l’innocence des enfants affectés par la guerre

Souvent, nous ne mesurons pas assez bien les conséquences d’une guerre sur les enfants. Bien loin de la réalité, nous minimisons ou nous n’imaginons pas comment les horreurs de la guerre affectent les plus jeunes. Afin d’y remédier, un jeune cinéaste a réalisé un faux spot pour l’Unicef, pour mettre l’accent sur ce sujet.

Christian Schilling, étudiant allemand en cinématographie à la Filmakademie Baden-Würtemberg, a réalisé ce spot avec une maturité déconcertante. Malgré le thème abordé, ce jeune homme a réussi à allier horreur et poésie, tendresse et agressivité. En effet, il use d’une fine esthétique, très loin de l’amateurisme, surfant sur l’innocence de l’enfant grâce à la métaphore de la pomme se transformant en arme destructrice.

Par ailleurs, Christian Schilling avait déjà été primé en 2016, dans le cadre du concours de pubs du Young Director Award, pour son Granatapfel (grenade), un spot officieux pour l’Unicef qui dévoile les risques de mort pour les enfants vivant dans les régions touchées par la guerre.

Ces vidéos vont vous plaire

Avant d’être une femme politique, Angela Merkel était physicienne et chimiste

— @DailyGeekShow