12 465 personnes connectées

Cette tour météorologique plus grande que la tour Eiffel a été érigée en plein coeur de la forêt amazonienne

ImageUnetour2

Incroyable ! Une tour de plus de 324 m a été construite au beau milieu de la forêt amazonienne. Cet édifice a pour vocation de surveiller la météo et de prendre des mesures sur l’effet de serre, afin de déterminer de quelle manière la plus grande forêt du monde interagit avec l’atmosphère. DGS vous explique plus en détail l’origine de cette construction étonnante.

Du haut de ses 324 mètres, cette tour plus haute que la tour Eiffel (301 mètres) a tout pour étonner. Et pourtant cette construction insolite a un but scientifique précis. Elle doit mesurer l’interaction de la grande forêt vierge avec notre atmosphère terrestre pour tenter de savoir si celle-ci émet plus de dioxyde de carbone qu’elle n’en stocke.

amazonie-3

Paulo Artaxo, l’un des coordinateurs du projet explique : « C’est le premier observatoire à long terme qui est capable d’analyser la santé d’un écosystème tropical aussi important que la forêt amazonienne. » Il est en effet essentiel de surveiller le flux de carbone et l’équilibre de rayonnement solaire dans l’écosystème amazonien, parce que c’est une zone très sensible, et il va certainement y avoir beaucoup de changements dans les prochaines décennies en raison du réchauffement climatique.

amazonie-6

L’Amazonie est vraiment un endroit intéressant pour son immensité. Avec toute la végétation présente, c’est un cadre très dynamique pour analyser le dioxyde de carbone. Artaxo explique aussi : « Nous étions en mesure d’utiliser des tours commerciales, comme celles utilisées pour des émissions de télévision, mais ces gars-là ont construit leur propre tour. »

amazonie-1

Il est toutefois inutile pour les chercheurs de rester sur place dans la chaleur étouffante, puisque les relevés météorologiques seront directement envoyés par un système d’Internet par satellite. Le projet est le fruit d’une collaboration entre l’institut allemand Max-Planck et l’Université de Manaus au Brésil. Les coûts seront d’ailleurs divisés entre les deux États.

amazonie-5

Ce n’est pas facile de construire un tel édifice au milieu de la forêt tropicale. L’acier est en provenance du sud du Brésil et arrive par barge et camion. Les câbles électriques sont à la hauteur de la cime des arbres pour éviter tout problème avec les animaux. Pour accéder au haut de la tour il faut 1 heure, et uniquement grâce à un système d’échelles. Autant dire qu’il faut être sûr de soi avant de commencer l’ascension.

amazonie-4

Précisons d’ailleurs, pour l’anecdote, qu’une touche de peinture finale est réalisée une fois la tour montée pour vérifier les potentielles éraflures et les bosses sur l’infrastructure. Cette couche est aussi nécessaire pour peindre les oublis au niveau des articulations qui pourraient permettre la prolifération de la rouille dans l’atmosphère humide de la jungle.

amazonie-3

amazonie-4

amazonie-10

amazonie-8

amazonie-9

Cette tour nous étonne par son gigantisme et on espère que les météorologues et les ouvriers ont le coeur bien accroché, surtout quand on voit la finesse des armatures en métal. Cela nous rappelle d’ailleurs cette tour de 450 m qu’un homme gravit pour changer une ampoule. A la rédaction, on adorerait voir le panorama de là-haut, mais en même temps cette altitude est pour le moins vertigineuse et en dissuaderait plus d’un. Auriez-vous pensé qu’il était possible de construire un tel édifice dans un coin si reculé ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Le cheval dort aussi bien debout que couché