13 856 personnes connectées

Une puce révolutionnaire capable de dessaler l’eau de mer de façon très efficace et à moindre coût

cette-puce-revolutionnaire-permettra-de-dessaler-leau-de-mer-de-facon-tres-efficace-et-a-moindre-cout-une

Oubliez tout ce que vous savez sur le dessalage des océans ! Des scientifiques viennent de mettre au point une puce très perfectionnée qui permet de dessaler l’eau de mer d’une façon encore plus efficace que les méthodes classiques. En plus économique ! Explications.

Le temps des gigantesques usines de dessalage est peut-être révolu. C’est une collaboration entre les chercheurs des université du Texas à Austin et de Marburg en Allemagne qui vient d’aboutir à cette nouvelle avancée technologique. Cette équipe conjointe vient de mettre au point un dispositif plus petit, plus économique et très efficace pour dessaler l’eau de mer.

Cette nouvelle technologie est une puce, aussi appelée « puce d’eau » (water chip en version originale) qui consomme beaucoup moins d’énergie que les moyens actuellement disponibles. Elle est aussi radicalement plus efficace et requiert tellement peu d’énergie qu’une simple batterie achetée dans le commerce peut suffire à l’alimenter. Cette puce met également en place un tout nouveau système de désalinisation de l’eau : grâce à de petites impulsions électriques, la puce neutralise certains ions de chlore, ce qui a pour effet d’augmenter le champ électrique de la puce. C’est ce champ plus puissant qui permet au sel et à l’eau d’être filtrés vers différentes branches de la puce et d’être séparés l’un de l’autre.

cette-puce-revolutionnaire-permettra-de-dessaler-leau-de-mer-de-facon-tres-efficace-et-a-moindre-cout1
Cette image explique comment fonctionne le filtrage du sel et de l’eau. Le courant est filtré juste avant l’embranchement : le sel se dirige dans la branche en haut tandis que l’eau dessalée continue sa route dans celle du dessous.

« La disponibilité de l’eau potable pour la consommation et l’irrigation est l’un des besoins fondamentaux qui servent à maintenir et même améliorer la santé humaine« , explique Richard Crooks, qui dirige les recherches. Ce système est en passe d’être breveté et est en très bonne voie pour une exploitation commerciale par la firme Okeanos Technologies. Tony Frudakis, président de l’entreprise, va même plus loin : « Tous les jours, des gens meurent à cause du manque d’eau potable. Et ça continuera tant qu’il n’aura pas de révolution technologique dans le domaine et c’est justement ce que nous espérons représenter avec notre technologie. »

Pour l’instant, l’équipe de Richard Crooks n’a réussi à atteindre qu’un pourcentage de 25% de désalinisation, alors qu’une désalinisation à 99% fait partie des facteurs requis pour que l’eau devienne effectivement potable. Mais les chercheurs ont bon espoir d’y arriver. L’étape suivante serait ensuite de faire un dispositif à plus grande échelle. Pour l’instant, les branches de la puce ne sont pas plus grosses qu’un cheveu humain et produisent 40 nanolitres d’eau dessalée à la minute. Pour arriver à rendre ce système efficace pour une utilisation personnelle et quotidienne, il faudrait que la puce produise plusieurs litres d’eau par jour. Bien sûr, les chercheurs sont confiants et pensent pouvoir y arriver.

cette-puce-revolutionnaire-permettra-de-dessaler-leau-de-mer-de-facon-tres-efficace-et-a-moindre-cout2

cette-puce-revolutionnaire-permettra-de-dessaler-leau-de-mer-de-facon-tres-efficace-et-a-moindre-cout3

cette-puce-revolutionnaire-permettra-de-dessaler-leau-de-mer-de-facon-tres-efficace-et-a-moindre-cout4

Cette puce est vraiment fascinante… On se demande comment il sera possible qu’une puce aussi petite puisse rivaliser avec la technologie des gigantesques usines de dessalement de l’eau. On veut y croire car, si la capacité de ces puces augmente, cela signifiera sûrement une meilleure disponibilité de l’eau potable dans les pays qui en ont besoin. Auriez-vous imaginé qu’une si petite technologie puisse avoir des effets aussi bénéfiques pour les êtres humains dans le monde ?

Ces articles vont vous plaire

— Henry Ford

Echouer, c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente.