12 076 personnes connectées

Une publicité inaudible s’immisce dans votre cerveau quand vous somnolez dans le métro

Attention, bientôt vous ne pourrez même plus poser votre tête contre la vitre d’un train ou d’un bus sans écouter de la publicité ! En Allemagne, une marque a trouvé un moyen très original pour vous faire écouter des publicités sans que le son passe pas vos oreilles, mais plutôt directement par le cerveau !

Si vous aviez l’intention de faire un petit somme dans le train c’est surement raté. Le géant de la télévision SKY s’est allié à l’agence BBDO Allemagne afin de concevoir une publicité inaudible à l’oreille. Tout cela est possible grâce à la technologie de l’ostéophonie, qui fait passer les sons grâce aux vibrations des os.

Pour cette installation inédite, c’est un boitier qui transmet des vibrations à haute fréquence contre la vitre. Des vibrations sonores captées par votre crâne et que seul votre cerveau parvient à entendre. Une bonne façon de toucher les potentiels consommateurs un peu fatigués et de les inviter à télécharger l’application SKY GO pour regarder la télé sur leur smartphone !

une-publicite-inaudible-simmisce-dans-votre-cerveau-quand-vous-somnolez-dans-le-metro1

une-publicite-inaudible-simmisce-dans-votre-cerveau-quand-vous-somnolez-dans-le-metro2

une-publicite-inaudible-simmisce-dans-votre-cerveau-quand-vous-somnolez-dans-le-metro3

une-publicite-inaudible-simmisce-dans-votre-cerveau-quand-vous-somnolez-dans-le-metro4

une-publicite-inaudible-simmisce-dans-votre-cerveau-quand-vous-somnolez-dans-le-metro5

une-publicite-inaudible-simmisce-dans-votre-cerveau-quand-vous-somnolez-dans-le-metro6

Peut-être que nous verrons un jour cette technologie débarquer dans d’autres métros ou même dans les arrêts de bus ! Si elle se démocratise, ce sont les annonceurs qui vont se frotter les mains. Aimeriez-vous voir ce système se démocratiser dans les transports en commun français ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

89 milliards de litres d’eau sont mis en bouteille et consommés chaque année dans le monde, soit 2822 litres chaque seconde !