12 735 personnes connectées

Une carte du monde interactive révèle les dégâts causés par les campagnes d’anti-vaccination

une test vaccin 1

Bien que les vaccins soient utilisés depuis des années comme un moyen indispensable de prévenir certaines maladies, de nombreux parents refusent toujours de faire vacciner leurs enfants. Malheureusement, cela a permis à certaines infections de réapparaître alors qu’elles auraient été éradiquées grâce à la vaccination.

Le Council on Foreign Relations a dressé une carte du monde qui recense depuis 2008 le nombre de cas ayant contracté l’une des six maladies mentionnées, du fait de la non-utilisation de vaccins. Très faciles à soigner, elles peuvent pourtant se révéler très dangereuses si rien n’est fait pour les individus touchés. Il y aurait notamment plus de 160 000 morts par an dans le monde dues à la rougeole et 195 000 pour la coqueluche.

Voici la répartition des cas recensés pour chaque continent :
En rouge : la rougeole
En kaki : les oreillons
En bleu : la rubéole
En orange : la polio
En vert : la coqueluche
En jaune : autres

une-carte-recense-les-cas-de-maladies-causees-par-les-campagnes-anti-vaccination1

une-carte-recense-les-cas-de-maladies-causees-par-les-campagnes-anti-vaccination2

une-carte-recense-les-cas-de-maladies-causees-par-les-campagnes-anti-vaccination3

une-carte-recense-les-cas-de-maladies-causees-par-les-campagnes-anti-vaccination4

une-carte-recense-les-cas-de-maladies-causees-par-les-campagnes-anti-vaccination5

une-carte-recense-les-cas-de-maladies-causees-par-les-campagnes-anti-vaccination6

Nous trouvons cela aberrant que les campagnes anti-vaccination aient pu causer autant de morts, même si on peut comprendre la réticence de certains à se faire vacciner à cause d’effets secondaires inattendus. Par conséquent, il reste difficile de prendre du recul par rapport aux conséquences d’une vaccination et celles d’une non vaccination. On pense par exemple au cas du vaccin contre le virus H1N1 qui a causé de la narcolepsie chez des milliers de personnes… Est-ce que cette carte a eu une influence sur votre opinion vis-à-vis de la vaccination ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Un garçon de 13 ans passe en moyenne 1,57 heures par jour devant un ordinateur soit près de 24 jours entiers sur une année, soit 6,5% de son temps de vie.