13 561 personnes connectées

Partez à la rencontre d’Unbreakable Kimmy Schmidt, cette série phénomène qui va vous tordre de rire

Après l’énorme succès de la série 30 Rock, la comédienne Tina Fey décide d’écrire une nouvelle série comique avec son ancien collègue Robert Carlock. Le projet en question : Unbreakable Kimmy Schmidt, l’histoire d’une jeune femme qui découvre la vie new-yorkaise après avoir été sauvée d’un bunker où elle était retenue pendant 15 ans par un culte apocalyptique. Tout un programme !

 

Déjà connue pour son rôle dans The Office, l’actrice principale Ellie Kemper a été la fondation de la série. C’est même avec elle en tête que les deux créateurs de la série ont écrit le script, précisant qu’Ellie avait un visage innocent mais avec beaucoup de caractère et de force. C’est de là que vient le « Unbreakable » (incassable). Car malgré tout ce qu’elle va vivre dans la série, son personnage ne baisse jamais les bras. Ils avaient d’abord pensé à un personnage se réveillant d’un coma et devant s’ajuster à sa nouvelle vie mais le concept de la rescapée d’un culte apocalyptique promet beaucoup plus de situations et de dialogues hilarants. D’abord écrit pour la chaîne NBC, cette dernière vend la série à Netflix. Tant mieux pour les spectateurs qui peuvent regarder toute la saison d’une traite !

 

cs-kimmy-promo

 

Kimmy Schmidt est née dans une petite ville fictive de l’Indiana (centre-est des Etats-Unis) et se fait kidnapper en 1999 par le révérend Richard Wayne à l’âge de 14 ans avec trois autres filles. Elles sont toutes retenues dans un bunker alors que le révérend persuade les adolescentes que le monde vient d’être détruit dans l’apocalypse et que le bunker est maintenant le seul endroit sécurisé. Lorsque la série commence, le bunker est ouvert par les forces de l’ordre et Kimmy est sauvée. Quinze ans de perdus qu’elle est bien décidée à rattraper en démarrant sa nouvelle vie à New York. Rapidement, elle trouve un job d’assistante chez une famille de millionnaires avec la femme trophée hilarante jouée par Jane Krakowski (30 Rock, Ally McBeal) et l’adolescente invivable au nom improbable. Kimmy se dégote ensuite un appartement en collocation avec l’excentrique Titus Andromedon, un homosexuel noir flamboyant qui rêve de faire carrière à Broadway.

 

cs-kimmy-second

cs-kimmy-titus

 

Si on met l’accent sur le casting, c’est parce que chacune de leurs prestations est à mourir de rire et les blagues impeccables – du moins en version originale. Autour des personnages principaux, on trouve une succession de guest-stars qui ravivent la flamme tous les deux ou trois épisodes. On y trouve des légendes de Broadway comme John McMartin, d’autres comédiens avec Martin Short, des acteurs qu’on aurait jamais imaginés là (Dean Norris, Hank de Breaking Bad) et le plus surprenant… Jon Hamm. Oui, Don Draper de Mad Men, qui rejoint le casting de façon semi fréquente pour le rôle dans lequel on ne l’attendait pas du tout ! Ce qui est moins surprenant, c’est que la série est déjà appelée la première grande sitcom de l’ère du streaming.

 

cs-kimmy-rain

 

Au-delà de l’humour, ce qui est rafraichissant, c’est avant tout la personnalité de Kimmy. Sa vision de la vie consiste à toujours voir le verre à moitié plein et à profiter de chaque jour. Après tout, elle sait mieux que personne ce que c’est que de perdre son temps pour rien. Le développement des personnages est assez prédictible mais pas moins entrainant pour autant grâce à leurs originalités respectives. Même le personnage de Titus qui peut paraître « too much » de prime abord parvient à nous faire rire à chaque épisode sans manquer de crédibilité. En une saison, Kimmy va aussi passer par tous les stades du dating à l’américaine, avec des situations bizarres et des quiproquos hilarants gravitant autour d’un triangle amoureux atypique. En somme, treize épisodes à mourir de rire qu’il ne faut pas louper.

 

Prévue dans la vente de la chaîne NBC au service de streaming Netflix, la série a déjà une deuxième saison dans le tiroir. Si elle parvient à générer autant d’intérêt que la première, nul doute qu’on en verra beaucoup d’autres par la suite. Et quand on voit la qualité de son humour par rapport à d’autres sitcoms, c’est tout ce qu’on peut lui souhaiter ! Avez-vous déjà regardé Unbreakable Kimmy Schmidt ?

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux