13 887 personnes connectées

Un implant crânien révolutionnaire réduit de 38% les risques de crises d’épilepsie

un-nouvel-implant-cranien-pour-traiter-les-cas-depilepsie-approuve-par-ladministration-americaine-une

Pour lutter contre l’épilepsie, l’administration américaine a autorisé la mise sur le marché d’un tout nouvel implant crânien. Cet objet révolutionnaire permettra de réduire de 38%  les risques de crises chez les personnes épileptiques sur lesquelles les médicaments n’ont aucun effet.

La Food and Drugs Administration (FDA) américaine a récemment approuvé la mise en vente prochaine d’un implant cérébral pour aider les patients atteints d’épilepsie. Après la migraine, cette maladie est la deuxième affection neurologique la plus répandue. Le nombre de personnes atteintes de ce mal est estimé à 40 millions dans le monde, 7 personnes sur 1000 en France. Heureusement, il existe des médicaments relativement efficaces pour limiter l’impact des crises.

Seulement, il arrive que certaines épilepsies résistent aux médicaments. C’est là qu’entrera en jeu cet implant, baptisé RNS Stimulator. Conçu par la firme NeuroPace, cet implant envoie des impulsions électriques dans les régions du cerveau où l’on pense que l’épilepsie commence. Les crises apparaissent lorsque des groupes de neurones s’activent anormalement. Cet appareil est alors capable de détecter les crises provoquant des signaux électriques anormaux et envoie alors ses propres impulsions électriques pour compenser et réguler l’activité cérébrale.

un-nouvel-implant-cranien-pour-traiter-les-cas-depilepsie-approuve-par-ladministration-americaine4

Pour supporter cette validation par la FDA, le RNS Stimulator a été testé cliniquement pendant près d’une décennie sur 256 patients. Certain tests ont duré environ huit ans, tandis que 191 volontaires ont vécu avec cet implant pendant 3 mois. Ceux qui avaient l’appareil fonctionnel dans leur cerveau ont constaté une baisse de 37,9% des crises au cours du mois. Les médecins ont également constaté que, pendant un suivi de deux ans, les patients montraient une fréquence de crises moins importante.

Partant de ces résultats prometteurs, la FDA a donc validé la mise sur le marché prochaine du RNS Stimulator.

un-nouvel-implant-cranien-pour-traiter-les-cas-depilepsie-approuve-par-ladministration-americaine2

un-nouvel-implant-cranien-pour-traiter-les-cas-depilepsie-approuve-par-ladministration-americaine3un-nouvel-implant-cranien-pour-traiter-les-cas-depilepsie-approuve-par-ladministration-americaine1

 

un-implant-cranien-revolutionnaire-reduit-de-38-les-risques-de-crises-depilepsie1

C’est une très bonne nouvelle pour les malades souffrant de crises d’épilepsie ! Pour le moment, l’implant n’a été validé que par la FDA, cela signifie qu’il n’est pas prévu pour la France avant quelque temps. En tout cas, c’est une véritable avancée dans la lutte contre l’épilepsie et on imagine que cette technologie continuera d’évoluer pour peut-être neutraliser complètement ce problème neurologique. Seriez-vous prêt à avoir un implant de ce genre pour réduire les risques de crises d’épilepsie ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux