12 629 personnes connectées

Un seul typhon suffirait à cette éolienne pour fournir 50 ans d’électricité au Japon

Les typhons sont généralement synonymes de destruction environnementale et humaine. Un ingénieur japonais a décidé de changer la donne et d’utiliser leur puissance pour produire de l’énergie grâce à cette nouvelle éolienne.

Depuis la catastrophe de Fukushima survenue en 2011, le Japon fait face à une pénurie d’énergie. Pour y remédier, Atsushi Shimizu a décidé de miser sur l’énergie éolienne. Non seulement cette éolienne pourra résister à la force générée par les typhons, mais en plus, elle pourra en faire de l’énergie exploitable. Si l’invention de cet homme est une réussite, un seul typhon suffirait à produire de l’énergie pour le Japon pendant 50 ans.

Un typhon en approche en Asie du sud-est via Sutterstock
Un typhon à l’approche en Asie du sud-est via Sutterstock

« En fait, le Japon a une capacité à produire de l’énergie éolienne bien plus importante qu’à produire de l’énergie solaire, elle est simplement inexploitée », explique l’inventeur à CNN. Et pour cause, depuis janvier 2016, la Japon a dû faire face à six typhons différent. L’homme qui a créé l’entreprise écologique Challenergy croit au potentiel du Japon à devenir ce qu’il appelle une « superpuissance éolienne ».

L’éolienne inventée par Atsushi Shimizu diffère des éoliennes conventionnelles en deux points principaux. Sa forme semblable à celle d’un fouet électrique lui permet de fonctionner sur un axe omnidirectionnel. Autrement dit, la machine pourra résister à des vents imprévisibles. La vitesse des pales est également ajustable évitant ainsi toute perte de contrôle durant une tempête.

L'éolienne d'Atsushi Shimizu fonctionne sur un axe omnidirectionnel
L’éolienne d’Atsushi Shimizu fonctionne sur un axe omnidirectionnel

Les premiers tests réalisés sur un prototype ont révélé une efficacité de 30%, soit 10% de moins qu’une éolienne basique. Néanmoins, celle-ci a été conçue pour résister à un typhon contrairement aux autres. En 2013, le typhon Usagi détruisait huit éoliennes et en endommageait huit autres. Un prototype fonctionnel a d’ores et déjà été installé près d’Okinawa cet été.

Pour l’heure, Atsushi Shimizu n’a pas expliqué où l’énergie produite sera acheminée, si elle sera envoyée directement dans le réseau ou stocké dans des batteries. Prochaine étape : tester l’appareil en condition de tempête. Mais encore faut-il attendre le prochain typhon. Sur le même sujet, découvrez l’arbre à vent, cette nouvelle éolienne française capable de produire beaucoup d’énergie avec peu de vent.

Ces articles vont vous plaire

Celui qui connaît l’art de vivre avec soi-même ignore l’ennui

— Erasme