13 554 personnes connectées

Ce complexe de tunnels construit par l’Ordre des Templiers a été tenu secret pendant 700 ans

Si les terriers abritent souvent des animaux, ils peuvent aussi cacher de véritables trésors historiques. C’est ce genre de découverte étonnante qu’a fait le photographe Michael Scott en explorant un terrier de lapin. Une fois sous terre, il a mis au jour un incroyable labyrinthe de tunnels dont se sont servis les chevaliers de l’Ordre des Templiers.

Où et comment a été découvert ce site ?

C’est en Angleterre et plus précisément dans la province du Shropshire que cette galerie souterraine a été découverte par un photographe. Le lieu était caché dans un terrier situé sur la propriété d’un fermier. Le terrier en question avait d’ailleurs été condamné par le fermier en 2012 car plusieurs amateurs d’archéologie et d’histoire en connaissaient l’existence. Mais ce n’est qu’aujourd’hui qu’il est révélé au grand jour, et la découverte est vraiment impressionnante.

Que renferme le terrier ?

Une fois à l’intérieur, quelques tags ornent l’entrée mais le lieu est encore très bien conservé malgré ses 700 ans. Ce sanctuaire labyrinthique se compose essentiellement de tunnels, d’arches et de décorations réalisées par les templiers eux-mêmes car deux grandes croix gravées ont été aperçues. Le lieu abrite également de toutes petites salles que le photographe a immortalisé à la lumière des bougies.

A quoi aurait pu servir cet endroit ?

Si le lieu vient seulement d’être mis au jour, les théories quant à leur utilité sont nombreuses. La presse britannique évoque entre autres le fait que des païens ou des druides aient pu explorer les lieux afin d’y effectuer des rituels. Des restes et divers objets trouvés au sol évoquent à d’autres la possibilité que des rites sataniques ait été célébrés en ces lieux.

Cependant, l’hypothèse qui fait le plus rêver les historiens et les chasseurs de trésors est que le lieu pourrait abriter le légendaire trésor des Templiers. Pour rappel, l’Ordre des Templiers a été fondé en 1139 et avait pour vocation de mener la Guerre sainte ainsi que des croisades. Au cours de son existence, l’Ordre s’est enrichi jusqu’à ce qu’il soit dissous dans le pays par le roi Edouard II. Le lieu a-t-il servi aux chevaliers pour se cacher, effectuer des réunions ou dissimuler des trésors. Nul ne le sait mais pour l’heure, la découverte reste de taille et Michael Scott nous invite à le découvrir à travers son objectif.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux