13 293 personnes connectées

4 façons de demander à votre patron si vous pouvez travailler depuis chez vous

travail-maison-motivation-conseil-une

Si vous vous dites parfois que vous travailleriez mieux depuis chez vous, pourquoi ne pas essayer ? Aujourd’hui, DGS vous dévoile quatre approches qui pourraient vous aider à convaincre votre employeur que vous êtes tout à fait capable d’assurer vos missions depuis chez vous.

 

1. Osez demander !

travail-maison-motivation-conseil1

Cela paraît assez évident : si vous ne demandez pas, vous n’aurez rien. Vous pourriez travailler pour une entreprise qui pourrait offrir plus de flexibilité, mais qui n’est pas sûre de savoir si les employés sont intéressés par cette idée ou bien les supérieurs hiérarchiques n’ont jamais pensé à ça dès le départ. Si vous ne faites que demander, vous pourriez être un pionnier dans votre entreprise, celui qui aura prouvé les avantages à être flexible. Et puis vos collègues vous en seront d’autant plus reconnaissants.

 

2. Préparez vos arguments

travail-maison-motivation-conseil2

Cela dit, bien que beaucoup d’entreprises offrent maintenant la flexibilité au travail, certaines ont quand même interdit tout travail à domicile, en expliquant que c’est devenu un obstacle à la collaboration, à l’efficacité de l’équipe et que ça ne favorise pas une culture d’entreprise. C’est probablement ces arguments auxquels vous pourriez vous buter. Assurez-vous que votre raisonnement en expose les avantages de sorte que votre gestionnaire ne peut pas refuser votre proposition. Par exemple : ceux qui travaillent à domicile sont moins « malades », ou s’ils le sont, ils pourront travailler depuis chez eux s’ils le peuvent. Cela peut aussi être utile de pouvoir rester chez soi lorsqu’il fait un froid de canard dehors. Utilisez l’ensemble de ces faits à votre avantage.

 

3. Prouvez que vous pouvez travailler depuis chez vous

travail-maison-motivation-conseil3

Si les chiffres ne sont pas de votre côté, essayez ceci : lorsque vous éprouvez des difficultés à finir un travail de titan ou que vous désespérez d’avoir un peu de paix pour vous concentrer sur un rapport important, sortez du bureau. S’installer où l’on se sent le plus productif (à la maison, dans un café, etc.), oublier ses mails et ne se concentrer que sur la tâche à accomplir et rien d’autre. Lorsque vous avez terminé ça en un temps record, vous aurez prouvé que vous pouvez faire du travail de qualité lorsque vous n’êtes pas à votre bureau, entouré par les téléphones qui sonnent, des collègues grincheux et autres contrariétés de l’entreprise.

 

4. Restez ouvert aux compromis

travail-maison-motivation-conseil4

Votre entreprise pourrait ne pas être prête pour les pratiques du XXIe siècle et vous pourriez bien être la personne qui la pousserait vers un avenir radieux où les employés pourront travailler de chez eux régulièrement. Mais vous ne voulez pas que cela se fasse à vos dépens. Si on vous offre une période d’essai, un jour par semaine à la maison, avec une « évaluation » après quelque temps, faites-le ! Et n’oubliez pas : le but est d’améliorer votre équilibre vie professionnelle-vie privée, vous permettant de mieux apprécier votre job et de faire un travail plus efficace.

 

Évidemment, travailler de chez soi n’est pas quelque chose dont tout le monde est capable ! À la rédaction, certains ont déjà essayé de travailler depuis chez eux et sont très contents de pouvoir le faire quand c’est possible, mais ils avouent être parfois moins performants que d’habitude… En tout cas, on espère que ces conseils vous seront utiles. Vous sentiriez-vous capable de travailler depuis chez vous ou préférez-vous travailler au bureau ?

Ces articles vont vous plaire

— @UNICEF_france

Seuls 50% des 1,8 million d’enfants atteints du VIH/Sida ont accès au traitement dont ils ont besoin.