13 111 personnes connectées

Parce que tous les claviers ne se valent pas, adoptez un clavier mécanique pour un confort sans pareil

Vous passez vos journées sur des claviers, mais tous ne se valent pas ! Alors qu’un clavier classique est équipé de touches activées par des dômes en caoutchouc, le clavier mécanique utilise un ressort qui donne plus de précision à la frappe et améliore largement le confort de l’utilisateur. Mais avec ses nombreuses variantes et spécifications, il peut être déroutant de devoir choisir son premier clavier. SooGeek vous en apprend plus sur ces claviers qui feront le bonheur de vos doigts !

 

Les origines du clavier mécanique

Ce qui est intéressant dans l’histoire des claviers mécaniques, c’est que la technologie utilisée actuellement part des mêmes bases que sur les premiers claviers utilisés dans les années 80. Pourquoi retourner en arrière ? Parce qu’ils étaient plus chers à fabriquer et que le développement des technologies du plastique était en plein essor. Les claviers basiques qui sont partout de nos jours n’ont qu’un seul bloc qui s’étend sur tout le clavier, en dessous des touches, où tous les capteurs sont reliés sur une seule membrane. Quand on appuie sur une touche, on n’appuie pas uniquement sur le capteur, mais sur l’intégralité du clavier. Dans les claviers mécaniques, chaque touche a sa propre installation. Les capteurs mécaniques plus précis sont remplacés par des circuits imprimés qui détectent la pression de votre doigt, mais retirent tout le confort et la précision d’antan. Cela dit, la mission fut un succès : beaucoup moins de coûts de fabrication pour les constructeurs et le marketing s’est occupé de vendre un produit de qualité inférieure.

On avait perdu le fameux « click click-click » des vieux claviers, mais nous avions maintenant des touches toutes plates, plus design et plus faciles d’accès. Cela dit, avec la révolution d’internet et l’essor des jeux en ligne, beaucoup ont voulu revenir aux claviers mécaniques. Vous dire qu’ils sont plus confortables est facile, mais c’est l’une de ces choses dont on se rend vraiment compte qu’une fois essayé. Deux profils devraient se sentir concernés par l’achat d’un clavier mécanique : si vous avez besoin d’un ordinateur pour travailler et passez de longues heures à écrire. Si vous êtes un joueur aguerri et passez des nuits entières sur vos jeux préférés. Si votre profil correspond aux deux à la fois (ce qui est le cas de beaucoup ici), dans ce cas il est sérieusement temps de réfléchir à investir dans un clavier mécanique ! Heureusement, des constructeurs ont très vite compris l’intérêt du marché et nous avons maintenant de plus en plus de fabricants de qualité qui fournissent des claviers mécaniques impeccables : Corsair, Cooler Master et Logitech en tête.

 

kb-mec-1

 

Les intérêts du clavier mécanique

Venons-en au vif du sujet et laissez-nous vous expliquer les bénéfices d’avoir un clavier mécanique par rapport à un clavier classique. Premièrement : beaucoup moins de fautes de frappe. Vous est-il déjà arrivé d’écrire et d’oublier une lettre parce que vous pensiez avoir appuyé sur la touche, mais que le clavier n’a pas enregistré la frappe ? De doubler une lettre par erreur ? Tous ces petits détails n’arrivent pas avec un clavier mécanique, car il renvoie un signal tactile beaucoup plus précis à votre doigt. Dans le caoutchouc des claviers basiques, il n’y a aucun lien entre le clavier et l’utilisateur. On n’entend presque rien et aucune résistance ne vient confirmer votre pression. Dans les claviers mécaniques, il y a une petite résistance qui n’est pas assez prononcée pour vous ralentir, mais assez marquée pour que vous soyez certain d’avoir bien écrit chaque lettre. Non seulement vous avez une vérification tactile, mais le son plus claquant d’une touche mécanique vous confirme la frappe. On peut faire une analogie avec une machine à écrire qui est bien plus agréable, mais plus bruyante (non pas que les claviers mécaniques le soient autant).

Le deuxième point important, et celui qui fait vendre ces claviers avant tout autre chose : le confort. La satisfaction d’écrire sur des touches mécaniques n’a rien de comparable avec ce que l’on ressent sur les basiques. N’importe quel utilisateur de clavier mécanique vous certifiera la même chose, et comme dit plus haut, c’est quelque chose dont vous devez faire l’expérience vous-même pour saisir l’étendue de la différence. Si vous avez de l’expérience et tapez vite, travaillez toute la journée sur le clavier, vous verrez immédiatement la différence.

Beaucoup d’utilisateurs de claviers basiques souffrent également de douleurs dans les phalanges et les poignets, car les doigts se fatiguent à la frappe. Dans la grande majorité des cas (à moins que vous n’ayez un vrai problème médical), cela partira avec un clavier mécanique. Si vous voulez essayer un clavier sans en acheter, allez dans n’importe quel magasin d’informatique digne de ce nom et demandez à essayer un clavier mécanique. En dix secondes de frappe, vous devriez vous demander pourquoi vous n’en avez pas déjà un. Il y a de fortes chances pour que vous ayez envie d’en ramener un à la maison avec vous.

 

kb-mec-2

 

Le troisième atout d’un clavier mécanique est sa durabilité. Les touches peuvent supporter des centaines de millions de pressions, ce qui est considérablement plus que les claviers basiques. Si vous avez envie d’avoir un nouveau clavier qui durera et qui ne vous lâchera pas après quelques années et qui ne deviendra pas moins réactif après les premiers mois, vous ne serez pas déçu avec les mécaniques. Les touches mécaniques peuvent également s’enlever très facilement, donnant un accès rapide à l’intérieur du clavier afin de pouvoir le nettoyer de façon simple et efficace. D’ailleurs, si vous avez une touche cassée ou défectueuse, pas besoin de racheter tout un clavier. Vous pouvez acheter les touches à l’unité. S’il vous arrive de manger devant votre ordinateur et de faire tomber quelques miettes sous les touches, même solution, vous pourrez nettoyer ça beaucoup plus facilement que sur un clavier normal. Les mécaniques sont bien plus solides et lourds. Ils resteront en place et ne glisseront pas. Ils sont vraiment faits pour résister à tous les problèmes que vous pourriez avoir avec d’autres claviers.

 

Choisir le bon switch

Si avoir un clavier plus précis, solide et confortable vous intéresse, alors il va falloir choisir quel modèle acheter. Et avant de choisir le modèle et la marque, il va falloir choisir quel switch vous voulez. « Switch » ? Pour faire simple, c’est le mécanisme sous votre touche qui l’enclenche avec l’aide d’un ressort (qui fait que votre touche remonte après avoir appuyé). Différents switch existent suivant la pression requise pour que la touche enregistre la frappe (appuyer plus ou moins fort donc). Pour simplifier les choses, ils sont répartis en plusieurs couleurs par la marque Cherry, le principal fabricant suivant la pression nécessaire à l’activation.

Certains sont préférables pour l’écriture, d’autres pour jouer aux jeux en ligne et encore d’autres tentent de trouver le juste milieu. Passons en revue les couleurs principales : rouge, bleu et brun. Il existe aussi des verts et des blancs, ils sont de moins en moins commercialisés et de toute façon moins intéressants. Les noirs sont entre les deux catégories. On les trouve toujours et ils ont la particularité de ne pas avoir de cran avant d’enregistrer la frappe ce qui fait qu’on perd une partie de l’intérêt d’avoir un clavier mécanique.

 

kb-mec-3

 

Les rouges sont idéaux pour jouer aux jeux vidéo. Dans beaucoup de jeux en ligne, chaque milliseconde compte. Les rouges s’activent même avec une faible force d’activation et offrent une sensation plus douce lors de la frappe, permettant de passer à la touche suivante encore plus rapidement. Pour l’écriture pure et dure ou le travail de longue haleine, il vaut mieux privilégier les bleus. Très populaires de par leurs sons d’activation et leurs facilités d’usage. La force d’activation n’est pas nécessairement plus élevée, mais le cran au milieu du trajet de la touche fait que l’on enregistre beaucoup mieux l’instant où la frappe a été effectuée.

Pour finir : les bruns, considérés comme le juste milieu entre les deux. Ils sont de plus en plus répandus, car beaucoup d’utilisateurs en demandent aux fabricants. De nos jours, presque tout le monde travaille à l’aide d’un ordinateur et de plus en plus de gens jouent aux jeux vidéo, il est donc logique que les utilisateurs souhaitent trouver un juste milieu entre écriture et plaisir de jeu. Tout dépend donc de vos besoins, mais vous ne pouvez pas vous tromper avec les bruns. Il y a fort à parier que vous allez écrire plus rapidement en peu de temps et que vous réagirez plus rapidement pendant vos sessions de jeux.

 

kb-mec-4

 

Il est donc capital de cibler vos besoins et de choisir selon. À partir de là, il va falloir choisir un modèle, suivant la marque et le design qui vous attire le plus. Le mieux restant d’aller dans un magasin d’informatique pour en essayer plusieurs et faire votre choix par rapport à votre expérience et non par rapport à des reviews subjectives. Au niveau du prix, cela dépendra bien évidemment des modèles, mais il faut prévoir environ une centaine d’euros (entre 80 et 130 si on veut rester dans la qualité sans aller dans l’extravagance).

Faites un choix informé, car ce clavier pourrait bien rester avec vous pendant plus d’une décennie avant de se fatiguer. Si vous voulez quelques pistes, voici quelques noms de modèles qui sont parmi les plus performants et populaires : Majestouch 2 de Filco, Vengeance K70 de Corsair, MK-70 de QPAD, Storm QuickFire de Cooler Master, G710 de Logitech et Blackwidow de Razer. Ce ne seront pas forcément vos préférés, mais ce sont de très bons claviers qui ont déjà fait leurs preuves et sur lesquels vous pourrez facilement vous documenter sur internet comme en magasin.

 

Chaque personne utilisant un clavier pendant de nombreuses heures de façon quotidienne devrait sérieusement penser à essayer un clavier mécanique. Après quelques jours à utiliser des touches plus précises et plus confortables, vous ne pourrez plus retourner sur un clavier basique ! Il y a fort à parier que vos mains ne seront plus aussi fatiguées et que vous écrirez de façon plus rapide et plus précise. Passez-vous assez de temps par jour sur votre ordinateur pour utiliser un clavier mécanique ou préférez-vous vous en tenir aux claviers basiques ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux