13 198 personnes connectées

La carapace des tortues n’a pas toujours servi à les protéger des prédateurs

UNE-tortue2

La tortue est un animal fascinant qui n’a pas fini de nous livrer tous ses secrets. Des chercheurs ont récemment découvert pour quelle raison les tortues ont une carapace.

La tortue, symbole de longévité en Chine, est apparue il y a quelque 210 millions d’années. Facilement reconnaissable par sa carapace, la tortue moderne se protège grâce à celle-ci. Mais quelle est la raison historique de cette altération corporelle ? Une équipe de paléontologues évoque une tout autre raison dans une étude récente.

tortue4

En effet, les ancêtres des tortues, partiellement couvertes d’une carapace, n’auraient fait que s’adapter à leur environnement. « L’évolution actuelle de la tortue est évidente, elle a pour but de protéger l’animal. Mais à l’instar des plumes des premiers volatiles qui n’étaient pas liées à l’action de voler, la carapace de la tortue était d’abord utile pour creuser le sol et échapper à la chaleur étouffante sud-africaine, où les premières tortues vivaient », commente Tyler Lyson, paléontologue au musée de Denver.

Les recherches effectuées par cette équipe ont été un véritable casse-tête. « Grâce aux fossiles découverts et à l’observation des tortues actuelles, nous savons désormais qu’un des premiers changements majeurs vers une carapace complète a été l’élargissement des côtes », explique le docteur Lyson. La modification de la cage thoracique a un sérieux impact sur la respiration et la vitesse des animaux à quatre pattes. Les côtes servent à porter le corps lors d’un déplacement et ont un rôle crucial dans la ventilation des poumons.

La cage thoracique de l'Odontochelys, une des premières tortues connues (by Conty)
La cage thoracique de l’Odontochelys, une des premières tortues connues by Conty

Ainsi, cet élargissement solidifie le torse, ce qui diminue la portée de la foulée d’un animal et le ralentit. « Les côtes sont habituellement des os assez ennuyeux et quasi semblables chez tous les êtres vivants : baleines, serpents, dinosaures et même chez les humains. Celles des tortues sont l’exception car elles leur ont permis de se modifier pour former une grande partie de leur carapace », commente Lyson.

Cette grande découverte a été possible grâce à la découverte de plusieurs fossiles, vieux de 260 millions d’années, de l’ancêtre de la tortue, l’Eunotosaurus africanus. Ces fossiles ont été découverts par deux coauteurs de l’équipe, les docteurs Roger Smith et Bruce Rubidge. Mais, cette découverte n’aurait sans doute pas été possible sans la découverte d’un petit garçon de 8 ans et de son père dans leur ferme de Western Cape, en Afrique du Sud. Ils ont eu la chance de découvrir un squelette bien conservé de 15 cm de long, comprenant toutes ses pattes.

Représentation de l' Eunotosaurus africanus selon les données connues (by Smokeybjb)
Représentation de l’Eunotosaurus africanus selon les données connues by Smokeybjb

Cette découverte surprenante nous en apprend davantage sur l’histoire de ce fascinant animal. La plus vieille tortue du monde encore vivante est âgée de 183 ans. Fasciné par les tortues ? Venez découvrir ces carapaces artificielles qui sauvent les tortues de leurs prédateurs tout en épargnant la vie de ces derniers.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux