13 379 personnes connectées

Toronto vs. Paris : une expression, deux interprétations complètement opposées

Il arrive parfois qu’une expression anodine devienne le sujet d’un immense quiproquo si elle est mal interprétée ! C’est ce qu’a voulu montrer Mara, une graphiste, en pointant avec dérision les différences d’interprétations entre les parisiens et les torontois. Et vous allez voir que certaines oppositions sont totalement inattendues !

Confronter les différences d’interprétations entre les Français et les Canadiens, c’est justement l’idée qu’a eue Mara Binudin. Cette graphiste française basée dans la ville canadienne de Toronto a déjà travaillé avec des grands noms du graphisme et de la pub et témoigne d’une expérience de 9 ans dans la publicité numérique, avec des références comme Kenzo, Peugeot, Armani ou encore McDonald’s. Sur son temps libre, cette québécoise d’adoption a donc décidé d’exposer les divergences d’interprétations de certaines phrases entre les torontois et les parisiens sur son Tumblr intitulé Toronto vs. Paris.

les-differences-dinterpretations-entre-canadiens-et-francais-mise-en-evidence-dans-une-serie-dimages-edifiantes1

Canadiens : « Cette personne n’a aucun scrupule et est agressive. »
Français : « Cette personne est honnête, a du goût et sait ce qu’elle veut. »

 

les-differences-dinterpretations-entre-canadiens-et-francais-mise-en-evidence-dans-une-serie-dimages-edifiantes2

Canadiens : « Cette personne est enthousiaste et énergique. »
Français : « Cette personne est trop gentille. Je ne lui fais pas confiance. »

 

les-differences-dinterpretations-entre-canadiens-et-francais-mise-en-evidence-dans-une-serie-dimages-edifiantes3

Canadiens : « Cette personne n’est pas impressionnée. »
Français : « Cette personne est impressionnée. »

 

les-differences-dinterpretations-entre-canadiens-et-francais-mise-en-evidence-dans-une-serie-dimages-edifiantes4

Canadiens : « Cette personne est ouverte et collaborative. »
Français : « Cette personne essaye de me manipuler avec ses mots gentils. »

 

les-differences-dinterpretations-entre-canadiens-et-francais-mise-en-evidence-dans-une-serie-dimages-edifiantes5

Canadiens : « Cette personne me fait un compliment amical. »
Français : « Cette personne veut quelque chose de moi. »

 

les-differences-dinterpretations-entre-canadiens-et-francais-mise-en-evidence-dans-une-serie-dimages-edifiantes6

Canadiens : « Il est gentil. »
Français : « Il est simplet, facile à manipuler et un peu bêta. »

 

les-differences-dinterpretations-entre-canadiens-et-francais-mise-en-evidence-dans-une-serie-dimages-edifiantes8

Canadiens : « Cette personne a de sérieux problèmes à résoudre. »
Français : « Cette personne est bonne pour analyser les choses, elle est profonde et doit voir le monde d’une façon intéressante. »

 

les-differences-dinterpretations-entre-canadiens-et-francais-mise-en-evidence-dans-une-serie-dimages-edifiantes9

« Nous avons traîné ensemble, puis nous nous sommes vus régulièrement, puis nous avons eu des rendez-vous et… Maintenant c’est officiel ! »
Canadiens : « Félicitations ! »
Français : « Pourquoi le fait de tomber amoureux ressemble à un entretien de motivation ? »

 

les-differences-dinterpretations-entre-canadiens-et-francais-mise-en-evidence-dans-une-serie-dimages-edifiantes10

Canadiens : « Je suis fier d’être Canadien. »
Français : « J’adore ces gens. Ils vont me manquer. »

 

les-differences-dinterpretations-entre-canadiens-et-francais-mise-en-evidence-dans-une-serie-dimages-edifiantes7

Canadiens : « Cette personne est polie et a besoin d’aide. Je vais l’écouter. »
Français : « Cette personne veut soit de l’argent, soit du sexe. Je vais la prendre de haut et l’ignorer. »

 

Pour l’instant, il n’y a qu’une dizaine d’images, mais on est sûr que si Mara continue sur sa lancée, elle trouvera sûrement d’autres expressions sujettes à la discorde. Pourtant, certains rédacteurs font remarquer que ce qu’il y a d’indiqué pour la case des parisiens ne leur correspond pas du tout et qu’ils seraient plutôt Canadiens dans l’âme. D’autres avouent à demi-mot que certaines interprétations ont tapé dans le mille. Et vous, laquelle de ces interprétations vous correspond le plus : finalement, vous êtes plutôt Français ou Canadien 😛 ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Castelmoron-d’Albret, en Gironde, est la plus petite commune de France avec ses 8 petites rues