14 000 personnes connectées

Top chrono : devenez LA femme moderne en 240 heures !

Découvrez la « formation supérieure pour femmes du monde à la page » de l’Institut des Beaux Arts de Tsinghua. Un programme de 240 heures, riche d’enseignements divers pour rester au goût du jour. Version chinoise bien sûr !

La toute première promotion de cette formation compte 35 élèves, venus à Pékin se cultiver et apprendre l’art d’être heureux. Pour ce faire, les participantes suivent des séminaires divisés en six catégories tels que « comment être une femme à la page », « comment mener une vie heureuse », « comment devenir une femme lettrée »… D’autres  sujets indispensables à la bonne tenue du foyer sont également abordés. A l’issue de cette formation, toutes ces femmes seront en mesure d’optimiser les  « investissements réalisés pour l’éducation de ses enfants », de savoir « reconnaître un beau bijou », et de décorer avec style la demeure familiale après avoir suivi « comment devenir un fin connaisseur et collectionneur de peintures et calligraphies ». Afin de se comporter dignement en société, les élèves suivent également des cours de « règles de savoir-vivre d’une femme du monde », « comment se construire une bonne image », « choix des couleurs dans sa tenue vestimentaire et les critères d’une toilette bien assortie », « bons plans lors d’une réunion mondaine », « condition féminine dans la société moderne » et « culture traditionnelle et le savoir-vivre féminin ». Des séminaires sur l’art féministe, l’opéra moderne et traditionnel ou encore la poterie leur permettront de parler avec aisance de sujets hautement importants. Une formation imparable pour devenir une femme distinguée.

Avis aux amatrices de cours de bonne conduite, l’Institut des Beaux Arts est déjà en quête d’étudiantes pour sa deuxième promotion. Vous devrez tout de même ajouter au prix du billet d’avion et aux frais de déménagement, 48 000 yuans (environ 5 800 euros) pour les frais d’inscription. Mais sachez que vous pourrez compter comme enseignant, Deng Wei, le célèbre cinéaste et professeur de l’université de Tsinghua. Un détail qui ne manque pas d’éveiller la convoitise de certaines internautes : « j’envie celles qui ont les moyens de se payer ce genre de cours et qui peuvent recevoir les conseils de tant de chercheurs et célébrités en matière d’élégance, et ce, uniquement par pur intérêt, sans avoir la pression des examens! ».

Malgré les bonnes intentions de l’Institut des Beaux Arts, il est fort probable que seules les femmes de riches dirigeants chinois aient la chance d’accéder à cet enseignement comme le souligne un internaute : « La moitié des participantes à ce genre de formation sont des concubines professionnelles et l’autre moitié est constituée des adversaires de ces dernières (sous-entendu les épouses légitimes). » Hormis le portefeuille des participantes, on se demande quels peuvent être les autres critères de sélection.

Alors, prêt à envoyer votre petite-soeur ou votre grand-mère en Chine pour la transformer en femme moderne… ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux