13 597 personnes connectées

Découvrez les mythes et légendes qui ont inspiré Tolkien pour écrire Le Seigneur des anneaux

Le monde inventé par Tolkien, la Terre du Milieu, est vaste et plein de secrets. Si l’auteur avait une imagination débordante à l’image de la plupart des écrivains, il a aussi puisé son inspiration dans diverses sources pour façonner son univers. On vous emmène aux confins du Mordor pour trouver d’où lui sont venues toutes ces idées.

L’un des textes qui inspira le plus Tolkien est sûrement Beowulf, un poème majeur anglo-saxon sur lequel Tolkien a travaillé pour la traduction (il était spécialiste des langues). Les dragons comme Smaug, ou encore les créatures comme Gollum se rapprochent par certains aspects du personnage de Grendel. La cour du roi Hroogar, elle, fait écho au château d’Or du Rohan. Tolkien a d’ailleurs réussi à convaincre le milieu universitaire de considérer Beowulf comme l’un des plus beaux poèmes anglais. Toujours dans la littérature anglo-saxonne, il est important de citer The Wanderer qui est un poème médiéval qui inspira fortement Tolkien pour créer le peuple du Rohan (encore et toujours). Voyez plutôt cette citation :

« Où est le cheval ? Où est le guerrier ?
Où est le donneur de trésor ?
Où sont les sièges de la fête ?
Où sont les divertissements du château ? »

Cela ne vous rappelle rien ? cela ressemble étrangement à la tirade de Théoden dans Les Deux Tours :

« Où sont le cheval et le cavalier ? Où est le cor qui sonnait ?
Où sont le casque et le haubert, et l’éclatante chevelure qui flotte… »

Inspiration-Tolkien-1

Enfin Shakespeare avec son oeuvre Macbeth est aussi une source d’inspiration notamment quand l’auteur anglais mentionne l’avancée de la grande forêt de Birnam sur Macbeth qui rappelle étrangement la marche des Ents sur Isengard.

Mais si la mythologie anglaise est importante, la mythologie islandaise l’est d’autant plus. C’est le cas par exemple de Edda de Snorri Sturluson, un texte du XIIIe siècle qui est considéré comme un classique de la littérature nordique. Les créatures du récit comme les elfes et les nains sont très proches de ce que l’on retrouve en Terre du Milieu. La saga légendaire Völsunga est aussi une autre source d’inspiration islandaise très importante puisque c’est ici qu’il puise l’idée d’un anneau de pouvoir (andvaranaut). Plus largement, la mythologie nordique a dû avoir une grande résonance sur Tolkien. La destruction du pont de Khazad-dûm par le Balrog étant par exemple une référence directe au pont d’Asgard lors du Ragnarok.

Inspiration-Tolkien-2

On reste dans la littérature nordique avec Kalevala, tout droit sorti de la culture finlandaise où il est question de guerres pour des objets légendaires et où des sorciers ressemblent point pour point à Gandalf. Le magicien de Kalevala a par exemple lui aussi quitté le monde des mortels en bateau.

kalevala01

Avec tant de belles inspirations, on comprend mieux toute la richesse du monde de la Terre du Milieu. En plus d’être extrêmement imaginatif, Tolkien était aussi un homme très cultivé, grand connaisseur des langues anciennes. Après avoir pris connaissance de tout ceci, avez-vous envie d’en savoir plus et de lire l’une des oeuvres ayant inspiré l’auteur britannique ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux