12 714 personnes connectées

Tintin et Hergé s’invitent au Grand Palais pour une exposition passionnante

Des petites ruelles de Chine à la Syldavie en passant par Moulinsart, Tintin a fait le tour du monde. Il a cependant décidé de s’arrêter le temps d’une exposition. Le célèbre héros à la houpette et son papa, Hergé, sont pour 4 mois les stars du Grand Palais où il nous disent tout, des premiers travaux aux planches que vous connaissez tous. Et mille millions de mille sabords, ils ont beaucoup de choses à nous raconter !

Du 28 septembre 2016 au 15 janvier 2017, le Grand Palais va vivre au rythme du plus célèbre des reporters. Le monument parisien consacre sa nouvelle exposition à Tintin mais aussi à son créateur, Hergé (qui donne son nom à cet événement). Une première car même si les auteurs de bande-dessinée sont de plus en plus reconnus et exposés, c’est la première fois que la bande-dessinée s’invite dans un grand musée national.

Évidemment, Tintin est à l’honneur dans la majeure partie de l’exposition. Des premiers croquis aux différentes éditions des bandes-dessinées, les visiteurs vont pouvoir percer tous les secrets de Tintin. L’exposition permet même de découvrir l’origine de sa coiffure, aujourd’hui indissociable de son héros.

Au delà de ces anecdotes, les fans pourront observer de près des illustrations inédites, des croquis de recherche mais aussi des objets que vous avez croisé au fil des bandes-dessinées. Réplique du fétiche à l’oreille cassée, cigare du pharaon ou maquette de la fusée d’Objectif Lune, tout y est pour plonger dans les aventures du jeune reporter. Cependant, l’exposition va plus loin et offre l’opportunité d’en apprendre plus sur Hergé.

Auteur majeur du 8è art, « Hergé » rend hommage au travail de l’artiste dans son ensemble. Car avant de devenir le papa de Tintin, Hergé a réalisé des affiches publicitaires, peint des tableaux et même créé d’autres BD comme Jo, Zette et Jocko ou Quick et Flukpe. Autant de facettes de son talent qu’il est possible de découvrir dans les couloirs de l’exposition.

Si l’artiste est mort en 1983, cette exposition permet également de lui rendre hommage en présentant des documents exclusifs comme des photos de l’artiste, des témoignages de ses proches et certaines de ses notes. Des pièces exceptionnelles qui, comme une partie des objets en rapport avec Tintin, quittent le Musée Hergé de Louvain-La-Neuve où ils sont exposés à l’année.

Une photo publiée par @gilleschwat le

Expo exceptionnelle qui a de quoi combler petits et grands, Hergé permet à la fois de plonger pleinement dans le monde de Tintin et dans celui de son auteur. Que l’on soit amateur d’art ou de bande-dessinée, le Grand Palais réunit les passions dans cette rétrospective unique. Même si Tintin ne part plus à l’aventure, il n’a donc pas fini de nous faire rêver.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux