13 360 personnes connectées

The Last Memory, le court-métrage émouvant qui dénonce la mort prématurée des marsouins dans les filets de pêche

Si la pêche permet à l’homme de se nourrir, elle est également responsable de la mort prématurée de nombreux mammifères marins qui se prennent dans les filets des bateaux. C’est ce que dénonce de façon émouvante ce court-métrage d’animation à travers les aventures d’une femelle marsouin et de son petit. DGS vous fait découvrir cette vidéo touchante.

Etudiant en 5e année de design à l’université de Dessau en Allemagne, Oliver Latta a décidé de créer ce court-métrage dans l’unique but de sensibiliser le plus de monde possible à une cause qui lui est chère : la sauvegarde des marsouins. Ce petit mammifère marin appartenant à la famille des cétacés est au bord de l’extinction : ils ne sont plus que 300 dans la mer Baltique, essayant de survivre tant bien que mal dans des eaux polluées et envahies par les filets d’une pêche devenue bien trop intensive.

On suit donc les aventures d’une mère et de son petit qui profitent de l’immensité de leur habitat jusqu’à ce que la douceur de leur relation complice ne laisse place à une terrible vérité lorsque la maman se retrouve prise au piège dans les mailles d’un filet de pêche, le tout sous le regard désemparé de son rejeton… Bref, le message est clair : « Sauvez les marsouins avant qu’il ne soit trop tard. Ne les laissez pas devenir votre dernier souvenir. » Pour plus d’info sur le combat pour la protection des cétacés, vous pouvez vous rendre sur ce site.

marsouin-vegetation-sous-marine

marsouin-ocean

marsouin-bebe-ocean

mere-marsouin-et-petit

marsouin-et-poisson

marsouin-et-bateau-peche

bebe-marsouin-maman-piegee-filet-peche

Bien que le dénouement de ce court-métrage soit profondément révoltant, on admire tout de même la simplicité avec laquelle Oliver appréhende le sujet. En ce qui nous concerne, on trouve ça important de rappeler que d’innocents animaux subissent au quotidien les dommages collatéraux des diverses activités industrielles humaines : chapeau l’artiste ! Et vous, que pensez-vous du sort de ce bébé marsouin qui se retrouvent prématurément orphelin à cause de la pêche intensive ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

L’expression “mettre la pâtée” vient de la bataille de Patay où Jeanne D’Arc a battu à plate couture les Anglais