13 388 personnes connectées

10 technologies écologiques que l’Homme a développées pour construire un avenir durable

Chaque jour, l’activité humaine met en danger l’avenir de la planète. La pollution, l’exploitation des énergies, ou encore les émissions de CO2 menacent l’écosystème et entraînent la disparition de nombreuses espèces. Toutefois, notre salut pourrait venir de la nouvelle technologie. Chaque jour, des milliers d’hommes et de femmes développent des dispositifs pour nous mener vers un monde plus écologique, SooCurious vous présente dix d’entre eux.

 

Les satellites

satellite-npp

Les satellites jouent un rôle majeur dans notre compréhension du réchauffement climatique. Ils permettent en effet aux chercheurs de récolter des données précieuses, et d’observer les conséquences dévastatrices de la hausse des températures, à l’image de la fonte des glaces. Dans les prochaines années, ils pourraient d’ailleurs être munis d’outils plus puissants, afin de nous aider à combattre le réchauffement climatique, mais aussi pour surveiller si les pays se tiennent à leurs engagements par rapport aux émissions de gaz à effet de serre. La NASA exploite d’ores et déjà plusieurs satellites conçus spécialement pour observer l’environnement et le climat : le satellite Aqua, le satellite Terra, ainsi que le satellite NPP, qui est plus récent.

 

Un robot capable de nettoyer les déversements de pétrole

robot-seaswarm

Les marées noires ont des conséquences dramatiques sur l’écosystème des océans, elles affectent toute la chaîne alimentaire du milieu marin et peuvent provoquer des anomalies génétiques. Pour ces raisons, le MIT a développé plusieurs robots nommés Seaswarm. Ils peuvent aspirer le pétrole afin de le brûler ou le conserver. Les machines sont capables de s’organiser afin de couvrir une grande surface en se communiquant leur localisation grâce à des GPS et à une connexion Wi-Fi.

 

Des robots microscopiques qui aspirent le CO2 dans les océans

corail-mort
Du récif corallien mort via Shutterstock

Autre conséquence du réchauffement climatique : l’acidification des océans. Ces derniers aspirent en effet le dioxyde de carbone (CO2) émis dans l’atmosphère, ce qui augmente son pH, et impacte les espèces marines, notamment les crustacés et les récifs coralliens. Ainsi, une équipe de chercheurs de l’université de San Diego a développé des robots microscopiques capables d’avancer rapidement dans l’eau afin de capturer le CO2 et de le transformer en carbonate de calcium, le composé principal des coquilles d’animaux marins et du corail. Les scientifiques espèrent pouvoir utiliser ces robots à plus grande échelle, dans un programme de nettoyage des océans.

 

Un robot qui se nourrit de la pollution dans l’eau

row-bot

La pollution des océans met en danger la totalité des espèces marines, ses conséquences sont particulièrement désastreuses. Pour pallier ce problème, des chercheurs de l’université de Bristol au Royaume-Uni ont créé Row-bot. Ce robot est capable de se déplacer sur l’eau et de manger la pollution et la digérer dans un estomac artificiel, afin de la transformer en énergie pour continuer sa route. Il est ainsi autonome à vie. Row-bot pourrait même être utilisé en tant qu’éclaireur, en cas de catastrophes.

 

Les panneaux solaires

panneaux-solaires
Des panneaux solaires via Shutterstock

Notre production énergétique est désastreuse pour l’environnement. En utilisant les énergies fossiles comme le pétrole, le charbon ou le gaz naturel, nous empirons les émissions de gaz à effet de serre. L’énergie nucléaire est, elle aussi, particulièrement controversée, notamment à cause de l’extrême danger qu’elle représente. Toutefois, les énergies renouvelables sont un nouvel espoir, notamment car elle ne sont pas polluantes. Ainsi, les panneaux solaires peuvent capter les rayons du soleil en énergie thermique ou électrique. Cette technologie est de plus en plus exploitée, à l’image de cette immense centrale solaire qui pourra fournir en électricité la moitié du Maroc d’ici à 2020.

 

Les éoliennes

eolienne-soleil
Une éolienne via Shutterstock

Les éoliennes sont conçues pour produire de l’énergie renouvelable au même titre que les panneaux solaires. Elles permettent de transformer l’énergie cinétique du vent en énergie mécanique qui devient ensuite de l’électricité. Peu coûteuses et écologiques, les éoliennes représentent une alternative intéressante aux énergies fossiles et nucléaires.  

 

Le Benthic Rover

benthic-rover

Le Benthic Rover est le résultat de quatre longues années de travail. Ce robot faisant la taille d’une petite voiture a été conçu pour observer les fonds marins. Il parcourt les abysses et prend des photographies des animaux, il s’arrête tous les cinq mètres afin d’analyser les organismes présents sur le sol. En plus d’aider les scientifiques à comprendre comment les organismes survivent, le Benthic Rover peut documenter les effets néfastes du réchauffement climatique sur les fonds marins.

 

Les fermes robotisées

une-ferme-robot

La production de nourriture accentue la pollution et utilise beaucoup d’eau. Une entreprise japonaise nommée Spread a ainsi construit une ferme entièrement robotisée cultivant des laitues. En plus de produire dix fois plus de légumes qu’une ferme traditionnelle, le dispositif ne fonctionne qu’avec les énergies renouvelables. En outre, 98 % de l’eau utilisée est recyclée. L’efficacité incroyable et les effets positifs pour l’environnement pourraient encourager d’autres sociétés à reproduire ce même modèle.

 

Les drones

drone-ciel
Un drone via Shutterstock

La déforestation représente également un véritable danger pour l’Homme et son environnement. Chaque année, 13 millions d’hectares de forêts sont détruits pour être exploités autrement. L’entreprise BioCarbon a décidé de combattre ce fléau en plantant de nouveaux arbres à très grande échelle. Pour ce faire, la société souhaite se servir d’une technologie en développement constant : les drones. Les robots volants vont ainsi pouvoir observer les terres susceptibles d’être repeuplées d’arbres. Ces mêmes drones pourront ensuite lancer des graines et de l’engrais biologique riche en nutriments. Selon BioCarbon, une équipe de drones est en mesure de planter 36 000 arbres par jour.

 

Un dispositif qui aspire le CO2 dans l’atmosphère

co2-machine

Les émissions de CO2 contribuent largement au réchauffement climatique. Plusieurs sociétés travaillent ainsi sur des machines capables d’aspirer le dioxyde de carbone, c’est notamment le cas de Carbon Engineering, une société dirigée par David Keith, un professeur de la prestigieuse université Harvard, et partiellement financée par Bill Gates. La start-up développe un énorme dispositif capable d’aspirer le CO2 pour le transformer en carbonate. Cette incroyable installation pourrait absorber des tonnes de CO2 directement depuis l’atmosphère sans en relâcher.

Toutes ces technologies sont aussi astucieuses que nécessaires. Elles nous donnent de l’espoir quant à l’avenir de la Terre, et nous espérons qu’elles seront utilisées à très grande échelle dans le futur. Si vous êtes intéressé par l’écologie et l’environnement, découvrez 21 faits alarmants qui vous montrent l’effroyable réalité du réchauffement climatique. Pensez-vous que les nouvelles technologies vont nous permettre d’éviter la catastrophe, ou estimez-vous que le mal est déjà fait ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux