12 127 personnes connectées

10 technologies qui vont nous permettre de construire un avenir durable

Chaque jour, l’activité humaine met en danger l’avenir de la planète. La pollution, l’exploitation des énergies, ou encore les émissions de CO2 menacent l’écosystème et entraînent la disparition de nombreuses espèces. Toutefois, notre salut pourrait venir de la nouvelle technologie. Chaque jour, des milliers d’hommes et de femmes développent des dispositifs pour nous mener vers un monde plus écologique, le DGS vous présente dix d’entre eux.

 

Les satellites

satellite-npp

Les satellites jouent un rôle majeur dans notre compréhension du réchauffement climatique. Ils permettent en effet aux chercheurs de récolter des données précieuses, et d’observer les conséquences dévastatrices de la hausse des températures, à l’image de la fonte des glaces. Dans les prochaines années, ils pourraient d’ailleurs être munis d’outils plus puissants, afin de nous aider à combattre le réchauffement climatique, mais aussi pour surveiller si les pays se tiennent à leurs engagements par rapport aux émissions de gaz à effet de serre. La NASA exploite d’ores et déjà plusieurs satellites conçus spécialement pour observer l’environnement et le climat : le satellite Aqua, le satellite Terra, ainsi que le satellite NPP, qui est plus récent.

 

Un robot capable de nettoyer les déversements de pétrole

robot-seaswarm

Les marées noires ont des conséquences dramatiques sur l’écosystème des océans, elles affectent toute la chaîne alimentaire du milieu marin et peuvent provoquer des anomalies génétiques. Pour ces raisons, le MIT a développé plusieurs robots nommés Seaswarm. Ils peuvent aspirer le pétrole afin de le brûler ou le conserver. Les machines sont capables de s’organiser afin de couvrir une grande surface en se communiquant leur localisation grâce à des GPS et à une connexion Wi-Fi.

 

Des robots microscopiques qui aspirent le CO2 dans les océans

corail-mort
Du récif corallien mort via Shutterstock

Autre conséquence du réchauffement climatique : l’acidification des océans. Ces derniers aspirent en effet le dioxyde de carbone (CO2) émis dans l’atmosphère, ce qui augmente son pH, et impacte les espèces marines, notamment les crustacés et les récifs coralliens. Ainsi, une équipe de chercheurs de l’université de San Diego a développé des robots microscopiques capables d’avancer rapidement dans l’eau afin de capturer le CO2 et de le transformer en carbonate de calcium, le composé principal des coquilles d’animaux marins et du corail. Les scientifiques espèrent pouvoir utiliser ces robots à plus grande échelle, dans un programme de nettoyage des océans.

Un homme est bien fort quand il s’avoue sa faiblesse

— Balzac