12 374 personnes connectées

Il était temps : la composition des tampons va être affichée sur les emballages

C’est une grande victoire que viennent de remporter toutes les femmes souhaitant savoir ce qui se cache réellement dans les tampons. Après les nombreuses pétitions et les contestations en ligne, les fabricants de tampons devront dès le printemps afficher sur leurs emballages la constitution de leurs produits. 

Si la majorité des produits hygiéniques ont leur composition affichée sur l’emballage, ce n’était pour l’heure pas le cas d’un produit régulièrement utilisé par de nombreuses femmes : les tampons. Les consommatrices s’étaient d’ailleurs inquiétées de ce qui se trouvait à l’intérieur de ce petit produit après qu’un laboratoire y ait découvert des traces de désherbant. Les femmes ont alors mené contestations et pétitions sur la toile, et aujourd’hui, elles ont gagné !

tampon-elements

Dès le printemps 2017, les fabricants de tampons afficheront sur les boîtes les éléments de composition exacts de leurs produits. Et c’est la marque Tampax, très populaire sur ce marché, qui l’affichera la première. Mélanie Doerflinger, une militante qui a passé 2 ans à se battre pour que la mesure soit finalement concrétisée, a été la première à apprendre la nouvelle. Cependant, elle reste pour l’heure dubitative : “ J’attends de voir. Si c’est pour inscrire sur l’emballage la même information que celle qui figure sur la notice, à savoir trois ou quatre éléments de composition, c’est hautement insuffisant ”.

Il a beau être un produit du quotidien pour beaucoup de femmes, sa composition est encore très mystérieuse et ce, malgré une vidéo d’information de Tampax sortie en 2016 présentant seulement une partie de la composition de ses produits. Pourtant, les tampons sont responsables chaque année de nombreux SCT, le Syndrome du Choc Toxique. Touchant environ 1 % des femmes, celui-ci est causé par une bactérie que les femmes touchées portent en elle et peut se révéler très dangereux voire mortel en cas d’utilisation de tampons : le staphylocoque doré.

Connaître la composition des tampons est donc d’autant plus important que depuis 2004, le SCT fait de plus en plus de victimes chaque année. Sujet souvent délaissé et encore tabou dans notre société malgré un intérêt grandissant des médias, les règles sont pourtant une réalité que connaissent chaque mois les femmes. L’affichage des éléments de fabrication des tampons représente déjà une belle avancée, même s’il faut voir si tous les composants exacts seront listés sur l’emballage ou simplement évoqués dans la notice.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux