12 056 personnes connectées

Ces super-héros atypiques dont vous n’attendiez pas la venue au cinéma ont finalement droit à leur adaptation !

une-superheros-meconnu

Incontestablement, la Mère Patrie des super-héros est le genre du comics. C’est sur ce média qu’ils ont tout le loisir de se développer et de vivre leurs aventures, guidés par un nombre exponentielle de scénaristes de talent. Pourtant, il n’est pas rare que certains super-héros passent par le cinéma pour nous faire vibrer, comme Batman ou Spider-Man, mais beaucoup ne franchissent pas cette barrière et restent cantonnés à leurs comics. Généralement, le personnage ne répond pas aux normes des films de super-héros pour diverses raisons, mais au final, cela ne les empêche pas de débarquer au cinéma.

Ant-Man

Littéralement « Homme-fourmi », Ant-Man fait partie de l’univers Marvel mais est loin d’en constituer un super-héros emblématique. Identité secrète de Henry Pym, un génie scientifique qui a inventé, entre autres, les particules de Pym, lui permettant de réduire sa taille et d’acquérir les capacités des fourmis. Hélas, l’inhalation de gaz a altéré la psyché de Pym et lui fait incarner des personnages différents, comme Yellow Jacket ou Giant Man, mais surtout l’amenant souvent à prendre des décisions très contestables, jusqu’à la tentative de suicide. On imaginait donc mal le voir débarquer au cinéma tant il s’éloigne de l’idéal hollywoodien de super-héros, parangon de la confiance en soi et de la vertu.

Il débarque pourtant au cinéma en 2015, avec à la réalisation Payton Reed et incarné par Paul Rudd. Ceci dit, comme on pouvait s’y attendre, les personnages ont subi un bon gros lissage de circonstance : exit les troubles mentaux d’Ant-Man, exit ses décisions néfastes, et bonjour super-héros moyen sans rien d’original. Malgré cela, le film s’avère agréable à regarder, si vous n’êtes pas trop attaché au respect de l’oeuvre originale.

 

Spawn

Trahi par ses supérieurs, un colonel de l’U.S Army débarque en Enfer après son assassinat, où il pactise avec un démon dans l’espoir de revoir sa femme Wanda. Devenu Spawn, un être maléfique et sombre, ultra-violent, il incarne à la perfection l’anti-héros qui n’hésite pas une seule seconde à tuer ceux qui s’opposent à lui. Nous lui consacrions d’ailleurs un article tout récemment.

On peut comprendre que les producteurs se soient trouvés face à une situation dépassant leur cadre de pensée habituel : un super-héros c’est gentil et tout mignon. Pas Spawn. Alors, ils ont décidé de rendre Spawn beaucoup trop gentil dans un des pires navets de super-héros au monde : le film sorti en 1997 est un océan de nullité, entre viol de l’oeuvre originale, acteur pas convaincant, effets spéciaux moches… Comme quoi, tous les super-héros n’ont pas à être adaptés.

 

Aquaman

Aquaman-film

Aquaman, de son petit nom Arthur Curry, est le roi d’Atlantide. Il vit sous l’eau, parle aux poissons et possède une force surhumaine sous l’eau, et s’occupe principalement de maintenir l’ordre dans les fonds marins. Ses aventures dans un univers complètement fictif et si fondamentalement étranger au nôtre et son aspect méconnu par rapport à d’autres super-héros DC sont autant de raisons qui font que les producteurs n’ont pas spécialement tenu à se pencher sur une adaptation.

Jusqu’à maintenant, puisque DC a annoncé un film à part entière sur ce sacré Aquaman, avec le très bon Jason Momoa dans le rôle titre. Si on a pour l’instant que très peu d’informations sur le film, on espère de tout coeur que la qualité sera au rendez-vous.

 

Wonder Woman

Wonder-Woman-film

Super-héroïne résolument féministe, Wonder Woman est l’ambassadrice des Amazones dans notre monde, et s’avère être une femme forte, volontaire et courageuse, mais également très belle. Pilier de la ligue de justice américaine aux côtés de Batman et Superman, c’est une icône en matière d’égalité des sexes dans les comics. Et c’est sans doute pour cette raison, malgré une série TV kitch et sympathique il y a fort longtemps, qu’on ne l’a encore jamais vue au cinéma, l’industrie ne semblant pas prête à envisager un rôle principal féminin qui saurait se défendre et agir seul.

Mais, tout comme Aquaman, DC semble vouloir réparer cette injustice en annonçant en 2013 la présence de Wonder Woman dans au moins 3 films DC, dont un en solo, avec l’actrice Gal Gadot dans le rôle titre. Comme pour Aquaman, on ne peut qu’espérer que la qualité sera au rendez-vous.

 

Deadpool

Pour finir, voilà Deadpool, un super-héros Marvel pas comme les autres. En effet, Wade Wilson, l’alter ego de Deadpool, est un assassin psychotique, mégalomane, défiguré, schizophrène, psychopathe, pervers, complètement imprévisible et très arrogant, il est conçu comme une parodie de Deathstroke et apporte un très fort élément comique dans ses comics. Il brise régulièrement le 4e Mur, et ses blagues ravageuses sont un pur produit d’humour noir, mais il se montrera bien souvent ultra-violent et cruel, n’hésitant pas à séquestrer et torturer psychologiquement une femme âgée pendant une bonne partie du comics.

Un personnage aussi subversif a longtemps, très longtemps, été attendu sur les écrans, mais les producteurs ne s’étaient pas montrés très chauds à cette idée, preuve en est le personnage ultra-honteux apparu dans Wolverine : Origins. Mais un film Deadpool a tout de même fini par se montrer et devrait débarquer d’ici 2016 avec Ryan Reynolds. On espère vraiment que le film ne s’avérera pas aussi bidesque que le film Spawn, héros aussi réputé pour son ultra-violence, qui était bien trop mauvais.

 

Finalement, nos éventuels préjugés n’avaient pas lieu d’être quand on voit que le très violent Deadpool et l’absurde Ant-Man ont droit à leurs adaptations. Ceci dit, on ne peut s’empêcher de s’inquiéter lorsque l’on voit la faible qualité du film Spawn par exemple, et on espère que les réalisateurs sauront transposer ce qui fait le sel d’un comics unique au cinéma. Et vous, pensez-vous que certains super-héros ne devraient pas être adaptés compte tenu de leurs caractéristiques propres aux comics, ou au contraire, que tous devraient avoir cette chance ?

 

Avant d’être une femme politique, Angela Merkel était physicienne et chimiste

— @DailyGeekShow