13 351 personnes connectées

Stephen Hawking vient d’annoncer qu’il allait voyager dans l’espace

Le célèbre physicien et cosmologiste Stephen Hawking a récemment accepté l’invitation du milliardaire britannique Richard Branson pour voyager dans l’espace. Le voyage sera organisé par Virgin Galactic.

 

Une offre de voyage immédiatement acceptée

Le fondateur du groupe Virgin, Richard Branson, a fait une étonnante et magnifique offre au célèbre physicien, théoricien et cosmologiste britannique, Stephen Hawking. L’homme d’affaires clame haut et fort qu’il est en mesure d’envoyer le professeur Stephen Hawking dans les étoiles dans le cadre d’un programme de voyage suborbital pour les touristes, élaboré par son entreprise, Virgin Galactic. « Le professeur Hawking est l’une des personnes que j’admire le plus au monde, c’est un génie incontesté qui a ouvert les yeux sur les merveilles de l’univers. Il est la seule personne à qui j’ai donné un billet gratuit, et il va venir avec nous tel un astronaute, si sa santé le lui permet », déclare-t-il.

Stephen Hawking a bien évidemment répondu, avec enthousiasme, qu’il serait heureux de participer à cette aventure à laquelle il n’aurait jamais pensé pouvoir prendre part. Dans une interview pour Good Morning Britain, il est même arrivé à comparer la joie apportée par ses enfants à la joie que lui procure l’idée de ce voyage. En effet, depuis qu’il a connu pour la première fois un vol en apesanteur à bord du G-FORCE ONE, un Boeing 727-200 modifié simulant la gravité zéro, le professeur a pour ambition de voler dans l’espace.

« Je pensais que personne ne voudrait m’y emmener, mais Richard Branson m’a offert une place sur Virgin Galactic », explique-t-il avec joie. Hawking, à 75 ans, ne sera pas l’astronaute le plus âgé à aller dans l’espace. En effet, John Glenn est allé dans l’espace à l’âge de 77 ans. Par ailleurs, il sera la première personne atteinte de sclérose latérale amyotrophique (SLA), ou maladie de Charcot, à se rendre dans le cosmos. Cette maladie dégénérative grave et handicapante peut conduire au décès dans les 3 à 5 ans qui suivent le diagnostic.

Un rêve qui se réalise

Aller dans l’espace est un véritable rêve pour Stephen Hawking. En effet, la grande partie de ses études s’est concentrée sur l’univers et ses phénomènes complexes. C’est d’ailleurs lui qui a démontré que la théorie de la relativité d’Einstein impliquait que le temps et l’espace ont un commencement, le Big Bang, et une fin, les trous noirs.

D’ailleurs, les trous noirs ont toujours été au centre des études de Stephen Hawking. Il avance notamment la théorie des multivers : les trous noirs emmèneraient directement à des univers parallèles. En outre, le physicien a toujours été un fervent défenseur des vols spatiaux commerciaux qui permettent la démocratisation du tourisme spatial.

Est-il en mesure de supporter un tel voyage ?

En 2016, le co-fondateur de Zero Gravity Corp, Peter Diamandis, a relaté les difficultés auxquelles était confronté le professeur Stephen Hawking lors de la simulation d’apesanteur sur le G-FORCE ONE en 2007. Le professeur avait reçu l’accord de plusieurs médecins, mais la Federal Aviation Administration avait exprimé ses préoccupations quant à la capacité de Stephan Hawking à résister dans cet environnement.

« Pour maximiser les chances d’un vol en toute sécurité, nous avons mis en place une salle d’urgence à bord de G-FORCE ONE et soutenu le professeur Hawking avec quatre médecins et deux infirmières qui l’accompagnaient sur le voyage », a expliqué Peter Diamandis. Au-delà des espérances, le professeur Stephen Hawking avaient relevé avec brio le défi de l’apesanteur.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux