13 357 personnes connectées

3 critères à considérer pour éviter qu’un stage ne nuise à votre carrière professionnelle

deception-stage-une

Une période de stage est souvent conseillée voire indispensable pour obtenir un emploi. Mais si cette expérience formatrice est choisie selon de mauvais critères, elle peut contre toute attente nuire à votre carrière. Pour éviter ce désagrément, DGS vous présente 3 raisons importantes de refuser un stage.

1. Si les tâches à effectuer au cours de ce stage sont trop ingrates

employe-tache-ingrate

En tant que stagiaire, vous devrez probablement réaliser un certain nombre de tâches dont sont dispensés les employés dont le salaire est plus élevé. Bien que cette partie puisse être inévitable, elle ne doit pas être la seule partie de votre expérience. Vous devez absolument acquérir des compétences pertinentes, c’est le but premier d’un stage.

Idéalement, la répartition entre les tâches ingrates et le travail réel doit être équitable. Si vous passez tout votre temps à faire des tâches simples, alors vous avez besoin d’intensifier votre stage et de demander plus de responsabilités. Sinon, vous perdez votre temps et votre stage aura été inutile sur le long terme.

 

2. Si ce stage ne fait pas avancer votre carrière professionnelle

stagiaire-technologie

N’acceptez pas un stage juste pour en avoir un, prenez votre temps pour trouver ce qui vous correspond le mieux. Malheureusement, il n’est pas rare de voir des stages acceptés par défaut. Pourtant, un stage qui ne correspond pas du tout à votre carrière ne vous fera pas avancer professionnellement. Bien sûr votre stage doit vous apporter des expériences nouvelles pour complémenter votre parcours et ainsi vous ouvrir de nouvelles portes, mais il ne doit pas être aux antipodes de ce que vous avez appris par le passé, il pourrait alors fermer les portes que vous aviez déjà ouvertes en vous faisant perdre certaines de vos précieuses compétences qu’il faut entretenir.

Si vous n’êtes pas sûr de quel stage choisir, il est préférable de choisir un stage plus général qui vous permettra de faire beaucoup de choses et d’apprendre le plus possible. En effet, un stage trop précis sur un domaine qui ne vous correspond pas forcément risque de vous enfermer dans une branche d’où vous aurez du mal à sortir. Enfin, si vous ne pouvez pas déterminer la manière dont un stage peut profiter à votre carrière, il n’y a aucune raison de le sélectionner.

 

3. Si ce stage ne vous permet pas d’acquérir des compétences

stagiaire-qui-ne-voit-rien-de-nouveau

Si vous n’êtes pas expérimenté, il peut être difficile de déterminer la pertinence de ce que vous apprenez lors d’un stage. Faites des recherches à l’avance et parlez à votre entourage professionnel du stage que vous souhaitez effectuer. Vous devez apprendre des techniques et des méthodes de travail qui seront applicables dans n’importe quelle entreprise où vous pourriez travailler dans le futur.

Si les techniques que vous allez apprendre ne sont utilisées nulle part ailleurs ou que ce sont des méthodes qui ne s’utilisent presque plus car elles sont dépassées, ce stage ne vous servira pas à moins que vous soyez convaincu de passer une grande partie de votre carrière dans cette entreprise. Il y a de nombreuses façons dont votre stage peut vous aider à devenir un professionnel qualifié, mais il y a aussi tout autant de possibilités qu’il nuise à votre carrière. Il est donc primordial de vous assurer que le stage vous apporte de la valeur ajoutée à long terme.

 

Ces 3 raisons pertinentes pourraient bien rendre le choix d’un stage encore plus difficile mais elles pourront vous éviter d’être déçu par une expérience qui pourrait nuire à votre carrière. Si cette initiation est trop ingrate, trop éloignée de vos expériences ou si au contraire elle ne vous apprend rien que vous ne connaissez déjà, alors vous êtes sur la mauvaise voie. Au bureau, on apprécie cette analyse qui aurait pu nous aider dans le choix de nos périodes formatrices. Et vous, quels conseils pourriez-vous confier à nos lecteurs pour qu’ils trouvent le stage qui leur correspond le mieux ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Le cerveau humain génère une puissance continue d’environ 20 watts