12 090 personnes connectées

Cet exosquelette ultra léger laisse envisager un futur plein d’espoir où les paraplégiques pourront tous marcher

une-exo

La technologie peut-elle trouver des réponses à tous les problèmes ? Cette question mérite d’être posée quand on voit les inventions toujours plus incroyables qui sortent chaque année. La société US Bionics a récemment créé un exosquelette très léger qui se porte sous les vêtements et qui permet à des personnes paralysées de pouvoir remarcher. SooCurious vous explique comment fonctionne cette invention révolutionnaire.


Imaginez qu’un homme qui a perdu l’usage de ses jambes puisse marcher de nouveau. C’est l’idée du prototype d’exosquelette développé par SuitX. Le modèle, nommé « Phoenix », résulte de cinq années de travail et de recherches. Avant de parvenir à ce modèle, les scientifiques ont conçu d’autres exosquelettes, plus lourds et également plus onéreux, comme celui de l’homme partiellement paralysé qui a donné le coup d’envoi d’un match de la Coupe du monde 2014. Le prototype « Phoenix » a été testé par un jeune homme, Steven Sanchez, qui a perdu l’usage de ses jambes après un grave accident de BMX. Comment fonctionne réellement cet exosquelette ?

visu-exosquelette-3Lourd de seulement 12 kg, le modèle Phoenix fonctionne comme une armure et se porte sous les vêtements. Cela permet à la personne de pouvoir marcher avec sans que cela se remarque trop. Il faut savoir que cet exosquelette n’est pas bon marché : il coûte environ 40 000 dollars. Mais par rapport à d’autres modèles ressemblants, comme le « ReWalk », il est deux fois moins cher. L’idée des scientifiques a été d’utiliser la technologie tout en s’inspirant de notre façon de marcher.

La démarche paraît ainsi moins robotique. Là où « Phoenix » est novateur, c’est qu’au lieu d’avoir des moteurs à chaque jointure (ce qui pèse lourd), il n’en a que deux placés au niveau des hanches. De plus, les genoux fonctionnent grâce à des signaux électriques. Ils sont tendus lorsque la personne se tient debout et ils bougent doucement quand la personne se met en marche. Néanmoins, le modèle ne permet pas de monter des escaliers.

visu-exosquelette-1Outre son fonctionnement ingénieux et son poids léger, le design de l’exosquelette « Phoenix » est intéressant. En effet, il peut s’adapter à toutes les morphologies car il est totalement adaptable. Il est également plus concret que d’autres modèles, puisqu’au lieu de fonctionner par la volonté de la personne, il possède un bouton de contrôle dans les mains de la personne.

Ce bouton permet de contrôler le déplacement ou les mouvements. Il envoie des signaux aux moteurs qui actionnent l’exosquelette. La personne peut mettre le prototype toute seule comme il est léger et ajustable. Steven Sanchez confie mettre entre « 10 et 15 minutes pour l’enfiler ». S’il ne peut pas l’utiliser plus de quatre heures par jour, le modèle Phoenix lui permet de se tenir debout et de marcher, ce qui lui fait du bien. Pour l’instant, il révèle être plus rapide en fauteuil roulant mais il espère pouvoir courir un jour avec cet exosquelette.

visu-exosquelette-2 visu-exoskull-9 visu-exoskull-8 visu-exoskull-6 visu-exoskull-5 visu-exoskull-4Le modèle Phoenix de SuitX est un vrai bijou de technologie. Il redonne de l’espoir à des personnes qui pensaient ne plus jamais marcher de leur vie. Si cette technologie a certaines limites pour le moment, rien ne dit que cela restera ainsi dans le futur. On peut très bien imaginer que les recherches permettront de gommer les imperfections d’un tel exosquelette. A terme, des paraplégiques pourraient remarcher et peut-être courir en portant une armure légère comme celle-ci. Les exosquelettes sont d’ailleurs déjà utilisés par des personnes valides pour améliorer leurs compétences au travail.

Ces articles vont vous plaire

— Twitter

Sur Twitter, 55% des utilisateurs sont des hommes.