12 564 personnes connectées

Prenez de la hauteur en compagnie de Spyro, ce petit dragon qui a marqué la PlayStation de son empreinte

Que vous ayez connu ses premières aventures ou que vous l’ayez découvert avec les Skylanders, Spyro le dragon est un véritable monument du jeu vidéo. Depuis 1998, il traîne ses écailles violettes sur nos consoles avec à chaque fois le même objectif : sauver le monde. A la fois héros et icône, SooGeek vous fait prendre de la hauteur pour survoler l’histoire de ce petit dragon qui a bien failli disparaître de nos écrans.

A l’origine, Spyro est le héros d’une trilogie de jeux sortis sur PlayStation entre 1998 et 2000. Développés par Insomniac Games, ces 3 jeux se nomment Spyro The Dragon, Spyro 2 : Gateway to Glimmer et Spyro : Year of the Dragon. Dans chacun de ces titres, vous incarnez le petit dragon et vous devez accomplir différentes missions entre récolte de joyaux, sauvetage, exploration et combats. Tour à tour et toujours accompagné de Sparx, son ami libellule, Spyro a dû libérer ses congénères dragons, lutter contre un dictateur et éliminer une sorcière. La trilogie est devenue en très peu de temps une référence du jeu de plateforme, le premier jeu étant d’ailleurs souvent cité dans le top 20 des meilleurs jeux vidéo de tous les temps.

spyro-2-gateway-to-glimmer

Mais pourquoi ces jeux nous ont-ils tant marqués ? Tout d’abord par leurs graphismes. Très cartoons, ils étaient techniquement impressionnants pour l’époque et la 3D est maîtrisée pour de la PlayStation. On trouve même des dialogues où l’on peut voir les lèvres des personnages bouger. Ensuite, c’est son humour qui a conquis aussi bien les joueurs que les critiques.

Spyro est un blagueur et il a toujours le bon mot pour nous faire sourire, notamment dans les cinématiques. Enfin, sa maniabilité était remarquable. Spyro répondait instantanément à chaque commande effectuée et il y avait peu de soucis de caméra. Autant d’éléments qui ont rendu ses 3 premières aventures cultes.

https://www.youtube.com/watch?v=AYKjmwxYEuo

D’ailleurs, à l’époque de la PS1, il y avait deux camps : les fans de Spyro et ceux de son rival, Crash Bandicoot. Et si Spyro a gagné des fans, c’est aussi grâce à ses multiples talents. Etant un dragon, il a déjà du potentiel niveau charisme mais il possède plusieurs capacités uniques. Grâce à ses ailes, il est capable de planer sur de longues distances. Les jeux récents ont également démontré que le jeune dragon pouvait voler, chose impossible pour lui dans les premiers jeux. Pour se défendre, il est capable de charger ou d’utiliser la puissance des éléments au travers des souffles qu’il peut maîtriser. Lors de ses différentes aventures, il a ainsi appris à utiliser le feu, la foudre, l’eau, la glace et la terre. Il a même appris à nager et à faire du skate, faisant de lui un véritable héros couteau suisse.

Suite au succès des jeux PlayStation, Insomniac Games abandonne Spyro en 2001. Les jeux n’étant plus développés par le studio qui l’a vu naître, Sypro commence alors une traversée du désert. Entre 2001 et 2006, il sera le héros de 7 jeux différents, dont 5 sortis uniquement sur console portable. Si l’univers coloré, les pouvoirs surprenants et les grandes aventures sont toujours au rendez-vous, ces épisodes peinent à trouver leur public à cause de nombreux bugs. La licence est tellement en difficulté que le temps d’un jeu, Spyro s’est même allié à son grand ennemi : Crash Bandicoot.

spyro-evolution-graphique

Toutefois, le personnage n’est pas mort. Fin 2006, il entame sa renaissance au travers d’une deuxième trilogie aux allures de reboot intitulée The Legend of Spyro. Celle-ci, sortie essentiellement sur PS2 et PS3 se compose des jeux A New Beginning, The Eternal Night et Naissance d’un Dragon. Elle signe le retour de Spyro sur console de salon, marqué entre autres par son nouveau design, assez éloigné de celui des premiers jeux.

Mais c’est surtout grâce à son passage dans Skylanders : Spyro’s Adventure en 2011 que notre dragon va vraiment renaître de ses cendres et conquérir un nouveau public grâce à sa figurine et au jeu associé. En plus de l’opus console, on retrouve Spyro dans plusieurs jeux mobile ou dans un MMORPG reprenant l’univers des Skylanders, intitulé Spyro’s Universe. Et même si son design a changé, il n’a pas pour autant perdu ses traits de caractère, restant brave, déterminé et un brin blagueur.

Spyro-dans-skylanders

Héros atypique couvert d’écailles, Spyro fait partie de ces héros que les joueurs n’oublieront jamais. Ayant fait les grandes heures de la PlayStation, il a su imposer son style et se faire un nom à grands coups de flammes. Et si beaucoup auraient préféré que certains de ces jeux ne sortent jamais, on a tous dans nos coeurs de gamers une petite place pour ce dragon pas comme les autres. Avez-vous déjà joué à une aventure de Spyro et quelle est votre préférée ?