12 899 personnes connectées

Focus sur Spirou, ce groom courageux qui part à l’aventure depuis 1938 !

spirou-une

Nous le savons, Spirou est l’un des personnages les plus iconiques de la bande dessinée. Depuis 1938, le héros a su traverser les générations en s’inscrivant dans notre mémoire collective. Pour parvenir à faire vivre Spirou depuis ces longues années, il a fallu la contribution de nombreux auteurs de talent. Les différents scénaristes et dessinateurs investis de cette mission ont su transporter ce héros bien loin depuis ses débuts ! Laissez SooGeek vous en dire un peu plus…

 

L’emblématique Spirou est né de l’imagination de Jean Dupuis, qui souhaite à l’époque créer un hebdomadaire destiné aux enfants. Le personnage est alors dessiné par Robert Velter alias Rob-Vel, qui est contraint de respecter un lourd cahier des charges pour coller à la vision de son ami. Spirou devient alors l’un des fameux grooms du Moustic Hôtel et ses premières aventures, légères et drôles, s’inspirent du quotidien de ses créateurs. Rob-Vel voit en son personnage un héros à la fois espiègle et malin, qui s’amuse à faire des blagues et à vivre de petites aventures. Cette personnalité n’est plus vraiment celle que l’on connaît aujourd’hui, et pour cause, après avoir travaillé cinq ans sur sa création, Robert Velter vend son personnage à Dupuis. Ce dernier va à son tour rapidement passer le relais à Joseph Gillain alias Jijé.

Spirou-Rob-Vel

Jijé devient alors l’auteur phare du journal qui accueille de nombreux nouveaux collaborateurs. Il continue dans la lancée de Rob-Vel tout en transformant progressivement le personnage en un véritable aventurier. Avec l’arrivée de Fantasio – créé par Jean Doisy en 1942 -, Spirou va découvrir de nouveaux horizons, bien loin de son métier de groom. D’ailleurs, cet aspect même du personnage disparaît (hormis son costume) pour laisser place à de petites intrigues passionnantes. Mais bientôt, l’auteur débordé de travail choisit de déléguer la série à son apprenti, André Franquin, qui va lui redonner ses lettres de noblesse.

Effectivement, nous sommes nombreux aujourd’hui à nous souvenir du Spirou crayonné par André Franquin. L’auteur a su transposer le petit personnage dans la modernité, et étendre ses aventures à travers le monde. Accompagné de ses fidèles amis Fantasio et Spip, mais aussi d’un nouveau venu, le Comte de Champignac, Spirou vit des intrigues beaucoup plus développées qui tiennent dorénavant en un album. Toujours dans cette volonté d’affirmer la personnalité du héros rouquin, André Franquin l’embarque dans des histoires proches de l’actualité de l’époque. C’est à ce moment-là que la série parvient à prendre ses marques dans le monde du neuvième art franco-belge. Cette nouvelle dimension plus réelle et moderne des aventures de Spirou interpelle alors un lectorat plus diversifié.

spirou-franquin

Alors que tout semblait aller pour le mieux, en 1955, l’auteur se brouille avec Charles Dupuis (l’un des deux fils de Jean) et quitte la rédaction du journal de Spirou pour travailler avec Hergé. C’est Jean-Claude Fournier qui reprend les rênes de la série pour offrir à Spirou encore plus de merveilleux. Le nouvel auteur en charge des aventures du petit groom a la lourde tâche de maintenir le succès de la bande dessinée. Pour cela, il sait qu’il doit à la fois sauvegarder l’esprit mystérieux de ses aventures, tout en s’adaptant à l’actualité et aux avancées technologiques. Durant son passage aux éditions Dupuis, Jean-Claude Fournier étend encore davantage l’univers du groom en faisant de son héros un véritable globe-trotter.

Après avoir donné vie à Spirou et Fantasio au cours de vingt-cinq longues années, Jean-Claude Fournier laisse sa place à Nic Broca et Raoul Cauvin. Dans  un style très « Ecole Marcinelle » – propre au journal de Spirou – les deux dessinateurs signent une trilogie : La Ceinture du grand froid, La Boite Noire et Les Faiseurs de silence. Admiratifs du travail de Franquin, ils tentent de rester au plus près de son coup de crayon, tout en développant des scénarios toujours plus denses et élaborés. Sous la plume de Broca et Cauvin, Spirou devient un héros à part entière. En 1987 la suite des aventures de Spirou et Fantasio est reprise par le duo d’auteurs belges Tome et Janry. Ils élaborent ainsi quinze albums avant de s’attaquer à une toute nouvelle série : Le Petit Spirou, mettant en scène l’enfance du groom aventurier.

Petit-Spirou

Les deux amis mettent un point d’honneur à préserver les caractéristiques du héros, tout en l’entraînant dans des aventures plus fantaisistes, teintées de second degré. À l’image de leurs prédécesseurs, les deux amis entraînent Spirou et Fantasio dans les contrées les plus lointaines. Du pôle Sud à New York en passant par le Népal, les deux héros poursuivent leur tour du monde amorcé il y’a plus de trente ans. Tome et Janry assurent parfaitement leur rôle de successeurs dans un style graphique proche de Franquin, qui va s’émanciper progressivement pour devenir plus cartoon. Le Spirou des deux auteurs vit dans le contexte contemporain de l’époque, sans abandonner pour autant l’aspect fantastique cher à Dupuis.

Ils atteignent la consécration avec l’album Machine qui rêve, qui dénote instantanément avec le reste de la série. Les scénarios et les dessins plus subtils et réalistes font de leur dernier album un véritable OVNI dans la série. Malgré ce tome qui sort des sentiers battus, les deux amis restent fidèles aux premiers Spirou tout en le mettant en scène dans une aventure proche des films d’espionnage, portée par une intrigue bien plus obscure que d’ordinaire. En contribuant à rendre le rôle du groom encore plus important et crédible, Tome et Janry marquent un vrai tournant dans l’histoire de la BD Spirou.

Machine_qui_reve_Spirou_et_Fantasio_tome_46

Après leur dernière contribution, il faut attendre près de six ans avant que de nouveaux successeurs ne montrent le bout de leurs crayons. C’est finalement un nouveau duo, Morvan et Munuera, qui va avoir la lourde tâche de passer après Tome et Janry. Conscients que leurs prédécesseurs ont marqué l’histoire de la série, les deux scénaristes se rapprochent au maximum de leur style et de leur humour. Mais n’est pas Tome et Janry qui veut… En effet, leurs gags ne font pas toujours mouche. Ils comprennent dès lors qu’il ne faut pas essayer de coller à leurs aînés, mais au contraire, développer leur propre vision du personnage.

Sur ce principe, Morvan et Munuera vont opter pour des dessins et une écriture plus classiques et fidèles à leur propre style. Ils renouent alors avec des aventures plus standards mais toujours aussi bien ficelées. Cette recette efficace va être reprise en 2009 par les auteurs Yoann et VehlmannYoann Chivard – le dessinateur – illustre les aventures de Spirou en reprenant un style classique proche de celui des débuts ; tandis que Vehlmann – le scénariste – élabore des intrigues dynamiques et modernes. Comme au tout début de l’histoire de Spirou, les auteurs reprennent les codes originaux, tout en adaptant une écriture contemporaine.

Spirou_par_Yoann

C’est d’ailleurs en travaillant ainsi qu’ils vont permettre à la série de rester intemporelle. Ainsi, le Spirou de Yoann et Vehlmann reste le même héros qu’auparavant, mais avec un caractère et des modes de pensée adaptés à notre époque. Dorénavant, le groom vit ses aventures de manière un peu plus décomplexée, se sachant pertinemment être un héros de bande dessinée. En parallèle des aventures de Spirou et Fantasio, la série Le Spirou de… présente régulièrement des albums réalisés par différents auteurs. Ces aventures annexes ne font pas partie de la série principale, mais permettent aux auteurs de tout horizon de donner leur vision du personnage. Les différentes approches d’Émile Bravo ou encore Schwartz et Yann offrent une autre vision du héros, que l’on croyait pourtant connaître par coeur.

 

Si Rob-Vel a d’abord inventé notre héros dans la peau d’un groom malicieux, Spirou a ensuite évolué en passant sous la plume de nombreux artistes renommés. De Jijé à Velhmann en passant par Franquin, le héros rouquin est devenu un aventurier courageux et brillant, toujours à la page en matière d’actualité. Intemporel, Spirou reste un héros classique qui continue de se réinventer à travers des intrigues toujours plus palpitantes les unes que les autres.

Ces articles vont vous plaire

icone dossier

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux