13 181 personnes connectées

Découvrez Spider-Gwen, l’une des héroïnes les plus populaires de l’univers Marvel

L’univers de Marvel est plein de surprises et alors qu’on pensait avoir fait le tour des nombreux membres de la Spider-Family, la Maison des Idées nous revient en 2015 avec un tout nouveau projet, tout en couleurs. Nommée Spider-Gwen, la série de comic books nous narre l’histoire d’un monde dans lequel Gwen Stacy fut mordue par l’araignée radioactive à la place de Peter Parker. SooGeek vous en dit plus sur ces comics incontournables.

 

En 2014 Marvel se lance dans la réalisation du Spider-Verse, cette collection qui regroupe tous les Spider-Man de l’histoire dans un seul et même récit. A l’époque, Dan Slott, alors chargé d’écrire pour l’occasion, crée un nouveau personnage : Spider-Gwen. Sous le masque de l’araignée, on retrouve Gwen Stacy, personnage récurrent des comics depuis la création de l’alter ego de Peter Parker. Cette fois-ci et comme expliqué précédemment, ce n’est pas le jeune homme qui a été mordu par l’araignée radioactive mais bel et bien son amie. L’inversion des rôles est telle que, dans le récit, Peter Parker est mort.
spider-gwenIl va sans dire qu’il n’aura pas fallu longtemps avant que les lecteurs américains fassent de cette petite collection un véritable phénomène avant même la sortie du premier numéro. Très vite, les cosplayeuses se mettent au travail pour s’habiller comme l’héroïne si bien que Marvel se décide à lui offrir une série régulière. Une idée non seulement poussée par la volonté de satisfaire les lecteurs mais aussi et surtout par celle de contrer la nouvelle version de Batgirl publiée par la maison concurrente, DC Comics.

Dans ce nouvel arc, Gwen est au centre de l’histoire quittant le statut discret de petite amie pour celui d’héroïne forte et solitaire. Les néophytes ne seront pas pour autant perdus avec tous ces changements : son entourage reste à peu près le même et on retrouve les protagonistes habituels dès les planches du premier tome.
spider-gwen-plancheA travers les pages du comics, on découvre un personnage fort, intéressant et attachant bien loin de ce à quoi ont été habitués les lecteurs à chaque apparition d’une nouvelle héroïne. Casse-cou, Spider-Gwen arrive même à surpasser sur certains points la Batgirl revisitée de DC Comics. Quand la seconde utilise toutes les techniques pour attirer un public jeune à coup de sur-utilisation de son smartphone, la seconde se concentre sur l’essentiel : son devoir d’héroïne et les problèmes qu’il lui pose. Tout en offrant un aspect assez « girly », la série convient à tous les publics et c’est une de ses forces : Spider-Gwen ne tente pas le tout pour le tout pour attirer un public féminin et son histoire seule suffit à rendre le personnage intéressant.

De plus, l’utilisation d’un univers alternatif aura permis à l’auteur une certaine liberté dont il a fait le choix de ne pas trop abuser : le lecteur croise, au fil des pages, des protagonistes célèbres ayant marqué l’histoire de la maison d’édition. Ainsi, Matt Murdock consacre sa vie au crime organisé et l’héroïne s’est même dotée d’un ami imaginaire en la personne de Spider-Ham.
spider-gwen-robbiSi l’histoire, bien que passionnante, n’est pas très originale, les dessins eux sont remarquables, colorés et dynamiques. L’illustrateur Robbi Rodriguez nous immerge dans le récit dès les premières planches. De fait, l’artiste est à l’origine du phénomène qui a touché Internet avant même l’écriture d’une ligne de scénario : après avoir publié un dessin représentant Gwen et son costume sur son compte Instagram personnel, l’homme a vu son nombre de partage augmenter en quelques minutes si bien qu’en une nuit, l’héroïne était déjà rentrée dans l’histoire de Marvel.

 

Aussi surprenantes que passionnantes, les aventures de Spider-Gwen ont su séduire un grand nombre de lecteurs de comics. A son scénario fascinant s’ajoute l’art de Rodriguez qui participe énormément à l’intérêt de la série qui, sans cela, ne serait certainement qu’une collection de plus dans le Spider-Verse. Spider-Gwen est un pari réussi pour Marvel et on espère voir l’héroïne continuer de tisser sa toile encore longtemps.

Ces articles vont vous plaire

En 2015, 53% de la population française déclarait jouer aux jeux vidéo

— S.E.L.L.