13 992 personnes connectées

SpaceX teste avec succès son nouveau moteur-fusée qui enverra les premiers hommes sur Mars

SpaceX souhaite amener les premiers hommes sur Mars dès l’année 2024. Pour atteindre cet objectif, l’entreprise privée travaille d’arrache-pied et vient de franchir un nouveau pas dans la bonne direction grâce aux premiers tests concluants du Raptor, son nouveau moteur-fusée. 

C’est dans la nuit du lundi 26 septembre 2016 qu’Elon Musk, le grand patron de SpaceX, a dévoilé sur le réseau social Twitter des images des premiers tests effectués sur Raptor, le moteur-fusée qui devrait équiper les premiers lanceurs lourds de l’entreprise et qui ont pour ambition d’emmener les premiers hommes sur Mars.

Il a également profité de l’occasion pour dévoiler quelques spécificités techniques sur ce moteur-fusée qui demeurait jusqu’alors bien mystérieux. L’engin a ainsi réussi à générer une impulsion d’une poussée de 3 méganewtons et ce, pendant 382 secondes : une performance impressionnante qui s’est déroulée sans aucun problème.

Elon Musk a également profité de l’occasion pour montrer la formation de « diamants de choc » dans la flamme développée par le propulseur ; ces anneaux en pointillé apparaissent à cause des ondes de choc provenant des changements soudains de densité atmosphériques et on peut les apercevoir, parfois, à l’arrière des avions de chasse.

Si ces premiers tests sont encourageants, il reste encore beaucoup de travail avant de pouvoir envoyer les premiers hommes sur Mars ! En tout cas, nous avons hâte de voir la suite des événements. En attendant, apprenez-en plus sur Elon Musk, cet ingénieur visionnaire dont les inventions ont révolutionné le monde.

Ces articles vont vous plaire

Le poids le plus lourd soulevé avec une barbe est de 63,80 kilos

— @DailyGeekShow