13 552 personnes connectées

En recevant des cellules de cerveau humain, ces souris sont devenues 4 fois plus intelligentes que leurs congénères

regard-souris

Des scientifiques ont réussi à créer des souris plus intelligentes que les autres en leur insérant des cellules de cerveau humain alors qu’elles étaient encore bébés. Les chercheurs espèrent ainsi trouver des remèdes aux maladies cérébrales dont nous souffrons. DGS vous explique tout sur cette expérience inédite.

Les souris au cerveau partiellement humain sont clairement apparues plus intelligentes que les autres au fur et à mesure de leur croissance. Elles ont obtenu de bien meilleurs résultats aux tests de mémoire et de cognition. Pour cette étude, les chercheurs du Centre Médical de l’Université de Rochester ont commencé par isoler des cellules gliales immatures venant de foetus humains légués à la science. Ces cellules font partie des deux principales qui forment le système nerveux, les autres étant les neurones. Elles agissent de nombreuses manières, comme offrir une protection aux neurones.

Les chercheurs ont donc injecté ces glies dans le cerveau de bébés souris où elle se distinguent en cellules étoilées appelées astrocytes. Ces dernières, les plus communes des glies, entourent leurs boucles autour de synapses grâce à un signal chimique ou électrique. Ce faisant, les astrocytes soutiennent les neurones voisins et renforcent leurs connexions. Autrement dit, ces cellules gliales jouent un rôle primordial dans la pensée consciente. En un an seulement, les astrocytes ont tellement proliféré qu’elles ont remplacé les cellules natives dans certaines parties du cerveau de la souris.

souris-labo

« On a pu voir les cellules humaines prendre tout l’espace disponible », a expliqué le directeur Steven Goldman au magazine New Scientist. « C’était comme si les homologues de la souris fuyaient de tous les côtés. » Etant donné que les astrocytes humaines sont bien plus grandes que celles des souris et possèdent 100 fois plus de projections, elles se sont naturellement mieux coordonnées avec le réseau nerveux. Cela n’a pas rendu les animaux plus humains même si cela leur a apporté un petit bonus d’intelligence.

Les scientifiques ont ensuite fait passer divers tests de mémoire et de réflexion aux souris et les ont comparés à ceux effectués par des souris classiques. Les résultats ont révélé que celles qui possédaient des astrocytes humaines étaient plus douées et débrouillardes que les autres. Certains chercheurs ont même évalué que leur capacité cognitive était en fait quatre fois supérieure. A ce stade, les membres de l’équipe ne savent pas encore exactement si les cellules fonctionnent de la même manière que chez les humains mais ils savent dans quelle voie aller pour le découvrir. Ils ont déjà commencé à greffer des cellules humaines à des rats mais n’utiliseront pas de singes à cause de considérations éthiques.

astrocyte

rongeur-scientifique

Cette étude est vraiment intrigante ! Nous n’aurions jamais imaginé que des souris puissent devenir plus intelligentes en recevant des cellules humaines. A la rédaction, nous trouvons cela intéressant même si beaucoup d’entre nous estiment qu’il vaudrait mieux laisser ces rongeurs tranquilles. En tout cas, il ne faut pas négliger les potentielles avancées qu’une telle expérience pourrait apporter à la médecine. Pensez-vous que l’Homme rende service aux souris en les rendant plus intelligentes ou qu’au contraire elles sont très bien telles que l’Evolution les a faites ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Chaque seconde dans le monde, plus de 1 million de kilos de CO2 sont émis dans l’atmosphère.